République démocratique du Congo

république démocratique du congo

Avec une population de 65 millions d’habitants, la RDC est l’un de plus grands pays d’Afrique. Malgré ses richesses et son immense potentiel économique, le pays figure parmi les dix derniers pays au classement mondial de l’Indice de développement humain. Des années de conflit ont engendré l’une des plus graves crises humanitaires au monde, et la situation économique et politique du pays ne fait qu’exacerber les souffrances de la population.

  • Selon les estimations, 6 millions de personnes ont perdu la vie depuis 1998, la plupart des suites de maladies qui auraient pu être évitées. Le viol et le pillage demeurent de redoutables armes de guerre.
  • La RDC compte 3,8 millions de personnes déplacées, ce qui représente la plus importante crise de déplacement en Afrique.
  • Le pays accueille également près de 500 000 réfugiés du Burundi, de la République centrafricaine et du Soudan du Sud.
  • Plus de 3 millions de personnes sont confrontées à une grave insécurité alimentaire, et dans les communautés les plus vulnérables, le taux de malnutrition aiguë dépasse largement le seuil d’urgence de 10 %.
  • Le conflit dans la région du Kasaï a déplacé environ 1,3 million de personnes, à l’intérieur et à l’extérieur des frontières – un chiffre atteint dans aucun autre pays.

Oxfam en République démocratique du Congo

En RDC, Oxfam mène des projets humanitaires et de développement auprès des communautés les plus vulnérables. Nous y travaillons dans les domaines de l’eau, l’assainissement et l’hygiène (WASH, Water, Sanitation and Hygiene), des moyens de subsistance, de l’égalité femmes-hommes, de la protection et de la gouvernance. Nos opérations d’urgence consistent principalement à fournir de l’eau potable et des installations sanitaires, afin de réduire les risques d’épidémie.

Droits des femmes

Oxfam promeut les droits des femmes en collaboration avec des associations de femmes et des groupes féministes congolais. Ce travail vise notamment à remettre en question les normes sociales relatives aux rôles assignés à chaque sexe et aux relations de pouvoir entre les femmes et les hommes, ainsi qu’à renforcer les cadres juridiques favorisant une même justice pour toutes et tous en RDC.

Gouvernance

En lien avec les communautés locales et les organisations de la société civile, Oxfam s’efforce de renforcer la transparence et la responsabilité des institutions vis-à-vis des citoyennes et citoyens. Dans l’est du pays notamment, nous mettons en œuvre un programme de protection dans le cadre duquel les communautés, et surtout des groupes de femmes, identifient les menaces pour la sécurité de la population et dialoguent avec les institutions compétentes pour trouver des solutions locales. Oxfam porte en outre une attention particulière à la gouvernance des industries extractives.

Moyens de subsistance

Oxfam apporte un soutien aux agricultrices et agriculteurs congolais en consolidant les coopératives agricoles dans le pays. En améliorant ainsi la productivité et la commercialisation, nous leur permettons de mieux vivre de leur activité. Le renforcement de leurs organisations permet en outre aux agricultrices et agriculteurs de mieux se faire entendre aux niveaux local, provincial et national.

Eau et assainissement

Dans tout le pays, Oxfam s’efforce d’améliorer l’accès à l’eau potable et à l’assainissement et de promouvoir les bonnes pratiques d’hygiène, qui contribuent à améliorer la santé des populations et à limiter les maladies.

Intervention humanitaire

En tant qu’acteur humanitaire de premier plan au niveau national, Oxfam apporte une aide d’urgence de qualité aux personnes touchées par la crise. Notre intervention humanitaire porte sur trois domaines :

  • L’eau, l’assainissement et l’hygiène : nous fournissons un accès vital à l’eau potable et à des installations sanitaires aux personnes démunies.
  • Les moyens de subsistance : la distribution d’argent ou de bons alimentaires est une priorité pour Oxfam, afin de stimuler le marché local et de soutenir les productrices et producteurs locaux.
  • La protection : des mesures en la matière sont intégrées dans toutes les opérations humanitaires.