Thaïlande

Noograi Snagsri now spends less time working in her fields thanks to the new integrated farming system where water is piped directly into the fields. Photo credit: Mongkhonsawat Luengvorapant/ Oxfam

La Thaïlande est devenue une monarchie constitutionnelle, avec un premier ministre à la tête du gouvernement, en 1932. Mais depuis 2005, le pays connaît une succession de troubles politiques et de coups d’État. La vie politique est marquée par les rivalités entre les anciennes et nouvelles élites, les bureaucrates et les généraux. Le pays doit faire face à de graves problèmes politiques et sociaux, notamment la pauvreté et les inégalités.

Le développement économique et l’industrialisation de la Thaïlande ont transformé la structure économique et les relations sociales dans le pays, avec des répercussions importantes, tant positives que négatives, sur les moyens de subsistance en milieu rural. Dans le même temps, l’écart entre les populations rurales et urbaines s’est creusé, les dépenses publiques privilégiant les zones urbaines, en particulier dans le secteur de l’éducation.

Notre action

Oxfam est active en Thaïlande depuis 2001. En collaboration avec des organisations partenaires, nous nous efforçons de développer un environnement local et national propre à assurer une production alimentaire durable et la sécurité des revenus, mettant l’accent sur la réforme agraire, la gestion des ressources forestières et côtières et l’adaptation au changement climatique. 

Oxfam a d’abord mené des programmes axés sur des enjeux majeurs, tels que la consolidation de la paix dans le sud du pays, le droit d’accès à la terre dans le nord et la gestion communautaire des ressources naturelles dans le nord et les zones côtières du sud de la Thaïlande. Cette approche thématique était nécessaire pour développer un réseau d’organisations de la société civile et du secteur privé. 

Nous étendons à présent notre champ d’action du niveau national aux niveaux régional et international. Il s’agit d’influer sur les politiques nationales en nous appuyant sur les résultats obtenus dans le cadre de nos programmes et en collaborant avec des partenaires stratégiques et le secteur privé. Nous réunissons également un plus grand nombre de parties prenantes, en intégrant d’autres segments de la société. 

Nos priorités

Dans une vision à long terme, nous cherchons à construire une société sans inégalité ni pauvreté, aussi bien pour les femmes que les hommes.

Nous avons pour objectif de favoriser et soutenir le développement d’un réseau de citoyennes et citoyens autonomes – producteurs agricoles, classe moyenne urbaine, femmes dirigeantes et chefs et membres des communautés locales. Selon le principe de l’égalité des droits, ce réseau visera à influencer les comportements de consommation, à améliorer l’économie communautaire, à faciliter le développement durable et à promouvoir la paix de manière active et innovante. 

En collaboration avec des partenaires stratégiques, nous nous efforçons de donner les moyens aux femmes et aux hommes marginalisés de sortir de la pauvreté et de se mobiliser pour une société thaïlandaise plus égalitaire et durable, qui favorise des interactions bénéfiques entre les zones rurales et urbaines par un partage équitable des ressources naturelles, le développement de systèmes alimentaires durables et la promotion de la justice entre les femmes et les hommes. 

Nos activités consistent notamment à :

  • développer des communautés modèles pour obtenir des résultats probants et impulser le changement à plus grande échelle ; 
  • consolider les réseaux et les organisations communautaires pour leur permettre de se développer et de renforcer leurs capacités d’influence au niveau local ; 
  • soutenir le travail d’influence mené au niveau national par les réseaux et les organisations communautaires auprès du gouvernement et des administrations publiques, ainsi que mobiliser, de manière plus limitée, le secteur privé ; 
  • réaliser des études et des enquêtes par le biais d’instituts de recherche nationaux pour soutenir les activités de plaidoyer politique et législatif.