Afghanistan

Membres d'une famille revenue s'installer à Kaboul en 2003 après avoir vécu en Iran à l'époque des talibans. En Iran, elle se consacrait à l'agriculture. Maintenant, à Kaboul, certains membres de la famille ramassent des ordures pour 1 à 2 dollars par jour. Crédit : Joël van Houdt / Oxfam Novib

Malgré des améliorations importantes depuis 2001, l’Afghanistan reste l’un des pays les pauvres au monde : près de 40 % de la population vit sous le seuil de pauvreté.

En 2020, dans le cadre d’un processus de changement stratégique, Oxfam a décidé de se retirer d’un certain nombre de pays, notamment de l’Afghanistan. Des programmes ont été clos au cours des derniers mois et la gestion des programmes en cours a été transférée à d’autres organisations.

Notre travail en Afghanistan

C’est en 1961 qu’Oxfam est intervenue en Afghanistan pour la première fois. L’organisation a fourni au pays une aide humanitaire et de développement qui ne s’est jamais arrêtée depuis 1991, y compris pendant le règne des Talibans. Nous étions présents à Kaboul et dans sept autres provinces (Balkh, Daikundi, Herat, Kandahar, Kunduz, Nangarhar et Takhar).

Avec l’aide de nos partenaires locaux, nous avons aidé les familles et les communautés touchées par les catastrophes d’origine naturelle ou humaine. Nous avons travaillé auprès des communautés vulnérables pour les aider à sortir de la pauvreté et à améliorer leur vie. Nous avons défendu les droits des femmes et des jeunes à être des acteurs/trices du changement et à lutter pour leurs droits.

Nous avons collaboré avec les institutions gouvernementales de manière critique mais constructive en vue de développer les capacités et d’encourager des politiques visant à réduire la pauvreté structurelle et les inégalités. Afin de créer des changements durables, avec l’aide de nos partenaires, nous avons transmis les revendications des groupes marginalisés auprès des plus hautes autorités, aussi bien au niveau national qu’international.

    Nous avons collaboré avec nos partenaires dans quatre domaines clés :

    • Justice économique : nous avons travaillé en particulier auprès des groupes marginalisés comme les propriétaires de petites exploitations et les foyers dirigés par des femmes pour améliorer leurs conditions de vie, en les aidant à créer des moyens de subsistance durables, à avoir un accès élargi aux marchés, et à résister aux changements climatiques. Nous avons défendu un accès juste et équitable aux ressources naturelles comme moyen de s’attaquer à certaines des causes profondes du conflit.
    • Justice de genre : nous avons défendu les droits des jeunes et des femmes à se faire entendre, de participer aux processus de prise de décision, et de collaborer efficacement avec le gouvernement en vue d’améliorer et de promouvoir les politiques en faveur de la sécurité, de la paix et de la justice.
    • Gouvernance : nous avons encouragé et renforcé l’engagement constructif de la société civile auprès du gouvernement, aux niveaux local, régional et national, en vue d’améliorer et de soutenir la fourniture de services essentiels adaptés aux besoins des populations, dans le but de s'attaquer à certains des principaux facteurs de conflit.
    • Humanitaire : l'Afghanistan est un pays extrêmement vulnérable aux catastrophes d’origine humaine et naturelle, notamment les sécheresses, les inondations et les conflits. Nous avons travaillé avec les Afghan·es et les rapatrié·es pour les aider à reconstruire leur vie et à renforcer leur résilience face aux chocs. Oxfam a fourni une aide via des programmes axés sur l’eau, assainissement et hygiène (ou programmes WASH), la réduction des risques de catastrophes (DDR), la protection, la sécurité alimentaire, l’aide monétaire et d’autres formes de soutien aux moyens de subsistance.