Myanmar (Birmanie)

myanmar

Situé en Asie du Sud-Est, le Myanmar a pour voisins l’Inde, le Bangladesh, la Chine, le Laos et la Thaïlande. Le pays est riche en ressources naturelles : pétrole, bois, minerais, pierres précieuses, gaz naturel et hydroélectricité, notamment. 

Les problèmes politiques, économiques et sociaux des quarante dernières années ont laissé le Myanmar en proie à une pauvreté extrême. De nombreuses communautés ont subi des conflits armés, perdu leurs terres et été privées de liberté politique. C’est l’un des rares pays au monde où les parents sont plus instruits que leurs enfants, et le niveau de qualification de la population diminue depuis vingt ou trente ans.

Les élections de novembre 2010 ont préfiguré l’amorce d’un retour à la démocratie, ce qui suscite l’espoir que la société civile pourra devenir plus active et aura davantage la possibilité de contribuer au débat public et à l’élaboration des politiques.

Oxfam au Myanmar

Oxfam aspire à ce que tous les citoyens du Myanmar, y compris les femmes et les minorités ethniques, puissent jouir de leurs droits sociaux, culturels, économiques, civils et politiques. Nous avons la conviction que le Myanmar peut être dirigé par un gouvernement se montrant réceptif aux besoins de sa population et responsable devant ses citoyennes et citoyens. Que le pays peut avoir un système politique auquel tout le monde puisse prendre part et un secteur privé dynamique servant les intérêts des plus pauvres. Notre action vise désormais à :

  • donner aux communautés les moyens d’exercer leurs droits et de peser davantage sur les politiques locales et l’allocation des ressources, promouvoir une société civile responsable, en mesure de porter des politiques en faveur des pauvres et un changement équitable.
  • développer des administrations locales qui peuvent répondre aux priorités de la population, et mobiliser les réseaux des communautés, de la société civile et des administrations locales afin de collaborer avec un large éventail d’acteurs nationaux et internationaux.
  • accroître la participation des femmes dans la société, en leur permettant d’accéder à des fonctions de premier plan et de participer aux processus de décision à tous les échelons.
  • favoriser l’épanouissement d’un secteur privé favorable aux pauvres pour que les secteurs privé et public adoptent des pratiques et politiques commerciales bénéficiant aux populations pauvres et vulnérables