Unissons-nous pour les réfugiés et les demandeurs d’asile

Ensemble, nous pouvons amener les gouvernements du monde entier à offrir sécurité et protection, ainsi qu’un avenir digne aux personnes contraintes de fuir pour survivre.
Ensemble, nous pouvons amener les gouvernements du monde entier à offrir sécurité et protection, ainsi qu’un avenir digne aux personnes contraintes de fuir pour survivre.

Plus de 65 millions d’hommes, de femmes et d’enfants ont été chassés de chez eux par de terribles violences, conflits et persécutions, sans compter les millions d’autres qui ont fui catastrophes naturelles et pauvreté. Il est temps que nous manifestions notre solidarité avec les personnes contraintes de fuir pour survivre et que nous amenions les gouvernements du monde entier à leur offrir sécurité et protection. Rejoignez le mouvement #StandAsOne et signez notre pétition dès à présent.

Une crise mondiale

Le monde connaît la plus grave crise de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale. Plus de 65 millions d’hommes, de femmes et d’enfants ont été chassés de chez eux par de terribles violences, conflits et persécutions, sans compter les millions d’autres qui ont fui catastrophes naturelles et pauvreté.

En 2015, l’Europe a vu arriver à ses frontières plus d’un million de personnes cherchant à échapper aux inconcevables horreurs de la guerre ou à des conditions de vie impossibles. Beaucoup se sont lancées sur les chemins de l’exil au péril de leur vie.

Les personnes et familles déplacées restent cependant pour la plupart dans leur pays ou ont trouvé refuge dans un pays voisin, où les ressources manquent.

Ce ne sont pas des réfugiés et des migrants, ce sont des êtres humains

Ces chiffres, tellement énormes qu’ils en deviennent abstraits, cachent la réalité douloureuse d’hommes, de femmes et d’enfants dont la vie a été anéantie par des circonstances indépendantes de leur volonté. Ces personnes ont perdu leur toit, leur emploi et, parfois, leurs proches.

Des familles sont régulièrement séparées, les parents ne parvenant pas à retrouver leurs enfants. Beaucoup ont tout abandonné, n’emportant que quelques effets personnels, voire les seuls vêtements qu’ils avaient sur le dos.

Dans nombre des pays où vivent actuellement des réfugiés :

  • Il ne leur est pas permis de travailler et ils risquent de se faire expulser ou autrement sanctionner s’ils sont pris à essayer de gagner leur vie.
  • Ils n’ont parfois aucun moyen d’acheter des biens de première nécessité. Certains vivent dans des conditions sordides, manquant de nourriture, d’eau potable et d’installations sanitaires.
  • Souvent, les enfants n’ont pas la possibilité d’aller à l’école, ce qui prive des générations entières d’éducation.
  • Les femmes et les enfants courent plus particulièrement le risque de se faire exploiter.

Malgré tout cela, beaucoup n’envisagent même pas de rentrer chez eux, car ce serait trop dangereux.

Nos valeurs, nos obligations légales, notre responsabilité

Les migrations ne sont pas une menace à endiguer, mais un phénomène complexe à gérer.

Dans le monde, Oxfam aide des centaines de milliers de personnes qui ont dû fuir pour survivre, tant en Afrique et au Moyen-Orient qu’en Europe. Mais cette crise est si gigantesque qu’elle ne se résoudra pas d’elle même. Pour sauver et protéger des vies, les gouvernements du monde entier doivent faire face à leurs obligations et agir ensemble et de manière responsable.

Mais pour l’heure, les pays les plus riches du monde n’apportent pas l’aide et la protection dont ces personnes vulnérables ont besoin et ne respectent pas leurs droits fondamentaux, tandis que des pays plus pauvres accueillent la majeure partie des réfugiés du monde.

Les pays riches peuvent et doivent en faire davantage.

Votre voix compte, faites-la entendre

Nous avons toutes et tous droit à la sécurité et à être traités avec dignité. Mais les déplacements exposent généralement à une plus grande vulnérabilité. La sécurité et la protection, l’alimentation, le logement et les soins de santé relèvent de la responsabilité de nos gouvernements.

C’est pourquoi Oxfam vous appelle à rejoindre son mouvement de soutien aux personnes qui ont été contraintes de fuir, afin d’exiger que nos gouvernements assument pleinement leur rôle dans la résolution de cette crise.

Ensemble, nous pouvons changer la donne en manifestant notre solidarité avec les personnes plongées dans la pauvreté par des circonstances indépendantes de leur volonté. Ensemble, nous pouvons amener les gouvernements du monde entier à offrir sécurité et protection, ainsi qu’un avenir digne à ces personnes.

Ajoutez votre voix et signez la pétition dès à présent