Soutenir les jeunes, la clé pour mettre fin à la pauvreté

L’enseignement gratuit est l’une des armes les plus puissantes dans la lutte contre les inégalités. Il bénéficie à tous les membres de la société, mais en particulier aux jeunes les plus pauvres. Photo: Dustin Barter/Oxfam
L’enseignement gratuit est l’une des armes les plus puissantes dans la lutte contre les inégalités. Il bénéficie à tous les membres de la société, mais en particulier aux jeunes les plus pauvres. Photo: Dustin Barter/Oxfam

Les jeunes n’ont jamais été aussi nombreux sur Terre : 1,8 milliard de personnes, soit un quart de l’humanité, sont en effet âgées de 10 à 24 ans, et la majorité vit dans les régions urbaines de pays en développement.

Malgré leur nombre, les jeunes sont largement exclus des processus décisionnels du fait de politiques centrées sur les adultes, et de normes et valeurs sociales qui ne tiennent pas compte de leurs intérêts et de leur voix.

Ils se heurtent à de graves problèmes sociaux, politiques et environnementaux hérités de leurs aînés et sont les plus vulnérables aux crises économiques. Ils sont politiquement et culturellement marginalisés et souffriront de manière disproportionnée des effets du changement climatique.

Des millions d’entre eux font l’objet de discriminations en raison de leur genre, de leur orientation sexuelle, de leur origine ethnique, de leur caste, de leur religion, de leurs capacités physiques ou de leur lieu de vie :

  • Plus de 500 millions de jeunes vivent avec moins de 2 dollars par jour.
  • Près de 126 millions sont incapables de lire une phrase complète.
  • À l’échelle mondiale, 43 % des jeunes travailleuses et travailleurs sont sans emploi ou en situation de pauvreté.
  • On estime qu’une fille sur trois est mariée avant ses dix-huit ans, certaines dès l’âge de huit ans.

Le potentiel sous-estimé des jeunes

Pourtant, les jeunes pourraient apporter à bon nombre des pays les plus pauvres un « dividende démographique », qui pourrait représenter jusqu’à 500 milliards de dollars par an pour l’Afrique subsaharienne (un tiers de l’actuel PIB de la région), et ce pendant une trentaine d’années.

Les jeunes possèdent l’énergie, la créativité et la passion nécessaires pour s’attaquer aux problèmes complexes qu’ils ont hérités des générations précédentes. Ils sont à l’avant-garde de nombreux mouvements émergents à travers le monde, appelant à plus d’égalité et à la mise en œuvre de politiques qui réduiront l’écart entre les plus riches et la majeure partie de la société, entre les jeunes et leurs aînés.

Moins limités par les cadres idéologiques et institutionnels, ils trouvent leurs propres solutions aux problèmes du chômage et du désespoir. Ils ont montré leur capacité à sortir des sentiers battus pour concevoir des solutions novatrices.

La jeunesse d’aujourd'hui, pierre angulaire d’un avenir sans pauvreté

La jeunesse d’aujourd’hui est appelée à devenir le moteur de l’essor économique et de la lutte contre les inégalités dans le monde. Elle forme la génération qui a les meilleures chances de mettre fin à la pauvreté, de stopper le changement climatique et de réaliser les Objectifs de développement durable.

Mais ils ont besoin du soutien et de la solidarité de leurs aînés afin d’acquérir le pouvoir, les connaissances et les aptitudes nécessaires pour atteindre ces objectifs. Les responsables politiques doivent unir leurs efforts pour améliorer la participation des jeunes à l’élaboration des politiques. Ils doivent offrir aux jeunes une éducation de qualité, un accès aux services de santé et l’aide dont ils ont besoin pour obtenir un emploi décent et durable.

Depuis 2014, Oxfam réclame des mesures urgentes pour réduire les inégalités extrêmes, qui menacent de faire reculer les progrès accomplis dans la lutte contre la pauvreté au cours de ce dernier quart de siècle. Les jeunes d’aujourd’hui joueront un rôle déterminant dans la recherche de solutions à ce problème.

Soutenons les jeunes pour qu’ils deviennent les maîtres de leur avenir, et les architectes du nôtre, à toutes et tous.

Aidez-nous à mettre fin aux inégalités extrêmes, signez la pétition dès à présent