Enquête indépendante auprès des partenaires d'Oxfam

Avec près de 70 ONG internationales, Oxfam fait partie d’une initiative visant à évaluer leurs performances selon le point de vue des partenaires locaux qu’elles financent et avec lesquels elles travaillent. Cette étude est conduite par Keystone, un cabinet indépendant qui aide les organisations sociales à améliorer leurs méthodes de travail. En 2014, près d’un tiers des 2 476 partenaires invités par Oxfam ont pris part à l’enquête. Nous leur sommes profondément reconnaissants du temps et de l’énergie qu’ils y ont consacrés.

Oxfam s’est toujours souciée de savoir comment ses partenaires perçoivent son apport. Notre obligation de leur rendre des comptes tient une place importante dans notre plan stratégique. Comme le montrent nos principes de partenariat, nous estimons que nos partenaires sont un élément essentiel de notre lutte contre la pauvreté et les injustices. Ce sont des acteurs à part entière du développement, et Oxfam tient à être un bon partenaire pour eux.

Le rapport sur le retour d’expérience des partenaires d’Oxfam établi par Keystone en 2014 pointait des domaines dans lesquels Oxfam a encore beaucoup à faire pour répondre aux attentes de ses partenaires. Il mettait également en évidence les domaines dans lesquels nous donnons satisfaction.

« Cette enquête arrive à un moment crucial dans l’évolution d’Oxfam, un moment où nous renforçons l’harmonisation entre les affiliés Oxfam et cherchons à revaloriser notre réseau d’influence basé sur le savoir, a souligné Winnie Byanyima, directrice générale d’Oxfam. Les résultats nous éclairent remarquablement sur ce que nous devons faire pour nous améliorer à la lumière des besoins formulés par nos partenaires. Nous sommes d’accord avec Keystone sur le fait qu’un feedback n’est utile que s’il conduit à une amélioration, et nous avons la ferme intention de tenir compte de l’avis de nos partenaires. »

Oxfam doit s’améliorer dans les domaines suivants :

  • Mieux aider ses partenaires à mobiliser d’autres sources de financement
  • Élaborer plus fréquemment des stratégies communes et promouvoir leur travail ouvertement
  • Renforcer son appui aux programmes de développement du leadership des femmes et financer davantage les projets de promotion de l’égalité hommes-femmes

Les retours de nos partenaires confirment que nous avons raison de vouloir faire plus souvent office de médiateur et accroître notre impact par un travail d’influence à tous les niveaux. Ils souhaiteraient que nous renforcions notre soutien au développement d’alliances et que nous collaborions davantage avec eux en matière de plaidoyer et de campagne. Ils aimeraient également qu’Oxfam les aide à améliorer le suivi de leur propre travail. Enfin, ils ont engagé Oxfam à améliorer sa redevabilité directe envers les communautés locales, ce en quoi nous sollicitons en fait leur aide.

Le Conseil de direction d’Oxfam a accueilli avec intérêt les résultats de cette enquête et a immédiatement pris des mesures pour, d’une part, apporter des améliorations dans les domaines où l’enquête a relevé des faiblesses particulières et, d’autre part, mieux exploiter nos points forts. Nous soumettons à présent les résultats de l’enquête, ainsi que notre réaction, à nos partenaires pour examen et suite à donner. Outre sa propre réévaluation interne d’un certain nombre de ses partenariats l’an prochain, Oxfam se concertera avec Keystone pour inviter des partenaires à participer de nouveau à cette enquête indépendante en 2018, afin que nous puissions juger de nos progrès.