Vanuatu

vanuatu

Le Vanuatu est un archipel luxuriant constitué de plus de 80 îles volcaniques. Ses 246 000 habitants, les Vanuatu, ont été épargnés par les troubles civils et politiques qui ont secoué les pays mélanésiens voisins. Son économie ne répond toutefois pas aux besoins d’une population croissante et jeune.

Avec les services financiers offshore et le tourisme, l’agriculture et la pêche sont les piliers de l’économie, et 76 % de la population du Vanuatu vit d’activités de subsistance. Souvent éloignées, les zones rurales disposent d’infrastructures limitées.

Le changement climatique menace en outre la sécurité alimentaire du Vanuatu qui est particulièrement vulnérable aux cyclones et autres catastrophes naturelles. Une forte croissance démographique pèse sur les services de santé et d’éducation, ainsi que sur les perspectives d’emploi. Il n’est pas rare que les enfants quittent l’école dès l’âge de dix ans. En effet, suite à des restrictions budgétaires, le nombre de places dans les établissements secondaires est devenu insuffisant. Les frais de scolarité sont si élevés que, souvent, même les élèves ayant obtenu une place dans le secondaire ne terminent pas leurs études.

Pour ces jeunes, les perspectives d’emploi se limitent souvent à des tâches ménagères ou à un travail d’ouvrier dans de petites fermes familiales. L’agriculture souffre d’un certain désintérêt, et beaucoup partent pour la ville, ajoutant au chômage croissant des jeunes et s’exposant à un risque accru de pauvreté.

Oxfam au Vanuatu

Mise en oeuvre de programmes : Oxfam collabore avec deux organisations, la Farm Support Association et la Vanuatu Rural Development and Training Centre Association, dans cinq domaines d’activité :

  • Eau, assainissement et hygiène: Oxfam équipe les centres de formation rurale de points d’accès à l’eau potable et d’installations sanitaires, ce qui permet à des communautés entières de bénéficier de meilleures conditions de santé et d’hygiène. Nous formons également les étudiantes et étudiants à la construction et à l’entretien des installations, et nous aidons nos partenaires à mettre en œuvre des projets d’approvisionnement en eau et d’assainissement, tels que la construction de toilettes et l’organisation d’ateliers de sensibilisation et d’information sanitaire.
  • Formation professionnelle: Oxfam collabore avec une organisation locale à la formation des jeunes afin de développer les compétences correspondant aux besoins des communautés. Nous formons des membres des communautés locales à enseigner aux jeunes des compétences précieuses, notamment dans les domaines de l’économie domestique, la santé, l’hospitalité, la gestion de micro-entreprise, l’agriculture, la mécanique et le travail du bois.
  • Agriculture biologique: Oxfam aide les productrices et producteurs d’épices à obtenir et conserver la certification biologique. L’amélioration des pratiques agricoles leur permet d’accroître leurs rendements et leurs revenus. Nous dispensons aux jeunes exclus du système scolaire des formations destinées à améliorer les compétences pratiques dont ils et elles ont besoin pour gagner leur vie par la culture et la vente de produits biologiques.
  • Génération de revenus: Oxfam soutient le développement d’activités génératrices de revenus en apportant des fonds pour la mise en place de programmes de microfinancement et de prêt destinés aux femmes.
  • Renforcement des capacités: en partageant connaissances et ressources, notamment dans le cadre de systèmes de gestion financière, de l’élaboration de publications et de l’organisation d’ateliers de formation, Oxfam contribue au renforcement de son partenaire.

Aide d’urgence : Oxfam coordonne l’équipe humanitaire du Vanuatu (VHT), depuis sa création en 2011. Cette structure, associant 11 agences humanitaires présentes dans l’archipel, parmi lesquelles les agences de l’ONU et la Croix-Rouge, contribue à l’action humanitaire en matière de prévention et de réaction aux catastrophes. Elle apporte son soutien aux autorités du Vanuatu et au Bureau de gestion des catastrophes naturelles (NDMO), et participe à la gestion de sept secteurs d’intervention dirigés par le gouvernement.