Notre gouvernance

Stichting Oxfam International est une fondation enregistrée à La Haye, au Pays-Bas, comme société à responsabilité limitée de droit étranger établie au Royaume-Uni. Dix-sept organisations sont actuellement affiliées à Oxfam.

En plus de nos 18 affiliés, Oxfam bénéficie du soutien de bureaux d’engagement du public dont l’objectif principal est de lever des fonds et d’impliquer le public dans nos actions.

Notre réseau compte actuellement deux bureaux d’engagement du public :

Par ailleurs, Oxfam accueille au sein de son réseau plusieurs membres observateurs. Ce statut nous permet de travailler concrètement avec ces organisations et de tester notre coopération avant d’envisager une adhésion en tant que membre de plein droit. Les membres observateurs ne paient pas de cotisation et n’ont pas de droit de vote. En revanche, ils ont le droit d’accéder à toute information et de participer pleinement à nos réunions de travail. 

Nos membres observateurs sont actuellement au nombre de trois :

Oxfam International a une structure de gouvernance à deux niveaux, composée d’un Conseil de direction et d’un Conseil de supervision. 

Conseil de supervision

Le Conseil de supervision se compose des président-e-s des affiliés, ainsi que d’un ou une président-e indépendant-e. Le Conseil peut également décider d’élire une personnalité indépendante à la fonction de trésorier ou trésorière, qui comptera alors comme membre supplémentaire. En mars 2015, Juan Alberto Fuentes a été nommé à la présidence d’Oxfam International.

Les fonctions du Conseil de supervision consistent à :

  • nommer et destituer le directeur ou la directrice générale de la fondation et fixer sa rémunération ;
  • superviser les travaux du Conseil de direction et du secrétariat Oxfam International et approuver leurs rapports, politiques et programmes ;
  • superviser les travaux des comités du Conseil de supervision (Comité financier et d’audit, Comité de la gouvernance, Comité Conseil-DG) ;
  • approuver et adopter les comptes financiers annuels de la fondation ;
  • approuver les énoncés de mission et de valeurs de la fondation, préparés par le Conseil de direction, ainsi que toute modification ultérieure de ce document ;
  • approuver le Code de conduite et le Règlement intérieur, préparés par le Conseil de direction en complément ou en application des Statuts, ainsi que toute modification de ces documents ;
  • approuver le Plan stratégique d’Oxfam, préparé par le Conseil de direction, ainsi que toute mise à jour ;
  • toute autre tâche ou fonction de supervision déléguée au Conseil de supervision en vertu des statuts ou découlant de ce qui précède ;
  • le renvoi des résolutions ou autres documents de toute nature, qui ont été soumis à l’approbation du Conseil de direction et qui n’ont pas été approuvés par le Conseil de supervision.

Lire notre Constitution (en anglais).

Conseil de direction

Le Conseil de direction se compose des directrices et directeurs généraux des affiliés Oxfam.

Ses fonctions et responsabilités consistent à :

  • gérer la fondation et organiser conjointement les activités communes des affiliés ;
  • préparer, mettre en œuvre et actualiser le Plan stratégique d’Oxfam en consultation avec les affiliés ;
  • tenir à jour le registre des risques de la fondation et des affiliés ;
  • gérer les risques que la fondation pourrait courir ;
  • préparer le rapport annuel sur la transparence, en vertu de l’obligation de rendre des comptes ;
  • instaurer des groupes de travail et en nommer et destituer les membres ;
  • préparer le document énonçant la mission et les valeurs de la fondation, et toute modification ultérieure de celui-ci ;
  • préparer le Code de conduite et le Règlement intérieur, ainsi que toute modification de ces documents, en complément ou en application des Statuts ;
  • préparer le Plan stratégique d’Oxfam, ainsi que toute mise à jour, en consultation avec les affiliés ;
  • formuler des propositions au Conseil de supervision concernant l’admission ou l’expulsion des affiliés ;
  • préparer tout autre programme ou document d’orientation politique ou de stratégie, déléguer l’élaboration de plans, politiques et protocoles plus détaillés à des groupes de travail, et assurer la mise en œuvre commune et coordonnée de ces documents et programmes dans l’ensemble des affiliés ;
  • toute autre tâche, fonction ou responsabilité de supervision en vertu des Statuts ou découlant de ce qui précède.

Le Conseil de direction informe régulièrement le Conseil de supervision de ses travaux, ainsi que de toute question d’importance pour le bien-être général de la fondation et pour les intérêts communs des affiliés.