Chine

Women sewing

La Chine a été le premier pays à atteindre l’objectif onusien de réduire de moitié l’extrême pauvreté. Néanmoins, malgré la croissance économique rapide du pays, plus de 70 millions de personnes vivent encore sous le seuil de pauvreté national, qui se situe à moins de 2 300 yuans par an dans les zones rurales. Selon les standards internationaux, le nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté en Chine représentait, en 2015, environ 7 % de la population pauvre du monde.

Les causes de la pauvreté en Chine sont diverses et complexes. Sa population pauvre est désormais plus dispersée et se trouve principalement dans 14 zones rurales. Dans certaines de ces zones, le changement climatique et les catastrophes naturelles ont durement touché le secteur agricole et les moyens de subsistance des familles paysannes. Le creusement des inégalités de revenus et de patrimoine, notamment entre les zones rurales et urbaines, a également continué d’aggraver la situation.

Des millions de personnes quittent les zones rurales en quête de meilleurs moyens de subsistance dans les villes, mais elles font souvent l’objet de discriminations sur le marché du travail et se heurtent à diverses difficultés imputables à l’injustice des politiques. Ces travailleuses et travailleurs migrants, ainsi que leurs enfants qui n’accompagnent pas toujours leurs parents et restent souvent au village, se trouvent confrontés à de nouveaux problèmes liés à la pauvreté en milieu urbain, notamment dans l’accès au logement, aux moyens de subsistance, à l’éducation et à la sécurité sociale.

Les inégalités entre les hommes et les femmes et les violences basées sur le genre demeurent en outre monnaie courante, ce qui met en évidence la vulnérabilité des femmes et d’autres groupes défavorisés en cette période de transformation sociale de la Chine continentale.

La Chine, en tant que plus grande économie émergente, continue de développer ses investissements et ses échanges commerciaux et devient un pourvoyeur d’aide et de financements de plus en plus important. Elle s’impose aujourd’hui comme une référence pour les pays en développement, en particulier en Afrique et en Asie du Sud-Est.

Oxfam en Chine

Présente depuis 1987, Oxfam a été l’une des premières ONG internationales à opérer en Chine continentale. Nous avons contribué à la mise en œuvre de projets dans quasiment toutes les provinces, régions et municipalités du pays. Nous collaborons avec des organisations partenaires, dont des ONG, des administrations publiques et des instituts de recherche, pour mener à bien notre travail humanitaire, de réduction de la pauvreté et de plaidoyer dans des zones aussi bien rurales qu’urbaines.

  • Développement rural - Nos programmes d’aide aux villages paupérisés situés dans les zones reculées de la Chine occidentale portent principalement sur les quatre domaines suivants : l’amélioration des revenus, l’intervention humanitaire en cas de catastrophe et la réduction des risques, l’adaptation au changement climatique et le développement communautaire. Dans la gestion de nos projets, nous promouvons une approche basée sur l’expérience et les besoins des communautés.
  • Aide humanitaire et gestion des catastrophes - Notre démarche favorise la participation de l’ensemble de la communauté et, en cas de catastrophe, nos interventions s’inscrivent dans le cadre de programmes multidimensionnels. Oxfam est en outre le point de contact du projet Sphère en Chine.
  • Amélioration des moyens de subsistance dans les zones urbaines - Nous nous associons à des organisations de la société civile et du monde universitaire pour apporter un soutien aux travailleuses et travailleurs migrants par la diffusion de messages sur la sécurité au travail, la promotion des services communautaires, des formations et une assistance juridique dans plus de dix villes.
  • Éducation de base - Nous promouvons un accès égalitaire à l’enseignement et le développement d’une éducation multiculturelle, en soutenant la création d’écoles, en dispensant des formations au personnel enseignant et en menant un travail de plaidoyer pour influencer les politiques.
  • Changement climatique et pauvreté - Nous recherchons des moyens de mettre en place des mesures d’adaptation au changement climatique et de favoriser un développement sobre en carbone dans les communautés rurales pauvres, afin de lutter contre les effets du changement climatique sur les plus pauvres et les plus vulnérables.
  • Justice entre les femmes et les hommes - Nous nous employons à mettre fin aux violences basées sur le genre, à autonomiser les femmes et à sensibiliser aux questions d’égalité entre les femmes et les hommes en offrant des services destinés aux femmes, en informant le public, et en menant un travail de plaidoyer pour favoriser des réformes politiques et le développement des communautés.
  • Développement de la société civile - Nous facilitons la mise en place de structures ayant pour mission de soutenir et de renforcer les capacités des organisations locales de la société civile, de faciliter les échanges entre elles et de développer les possibilités d’apprentissage.
  • Politiques agricoles et de réduction de la pauvreté - Nous mettons fortement l’accent sur le travail de recherche et de plaidoyer et nous nous attachons à promouvoir auprès des institutions publiques des solutions pour réduire et éliminer les problèmes de pauvreté.
  • La Chine et les pays en développement - Nous menons campagne pour que le gouvernement et les entreprises chinoises soient un moteur de progrès dans les pays en développement et renforcent les capacités des organisations de la société civile.