Soudan

Depuis 2003, nous collaborons avec des partenaires soudanais et les communautés de déplacés pour répondre aux besoins les plus pressants, tels que l’accès à l’eau potable, l’assainissement, la nutrition et la protection, tout en contribuant à des solution

Consultez le site web d'Oxfam au Moyen-Orient et Afrique du Nord (en arabe)

Depuis le début du conflit en 2003 dans la région du Darfour, située dans l’ouest du Soudan, plus de 3 millions de personnes ont dû fuir les violences et ont trouvé refuge dans des camps ou des communautés d’accueil. Bien que les conditions de sécurité se soient améliorées dans la majeure partie du Darfour, des millions de personnes déplacées ont encore besoin d’aide humanitaire.

La vision d’Oxfam au Soudan

Nous aspirons à un Soudan sans conflit, dans lequel les habitant-e-s jouissent de l’égalité d’accès aux ressources et participent activement aux décisions, et où les structures de gouvernance sont à même de répondre aux besoins de la population.

Depuis 2003, nous collaborons avec des partenaires soudanais et les communautés de déplacés dans trois états de la région du Darfour (Darfour Nord, Sud et Est) pour répondre aux besoins les plus pressants, tels que l’accès à l’eau potable, l’assainissement, la nutrition et la protection, tout en contribuant à des solutions plus durables.

Le travail humanitaire d’Oxfam

Notre intervention humanitaire consiste principalement à fournir de l’eau potable et des installations sanitaires, ainsi que des informations sur la santé et l’hygiène. Nous avons ainsi aidé plus de 350 000 personnes déplacées au Darfour. De plus, nous soutenons actuellement quelque 7 000 réfugié-e-s du Soudan du Sud dans l’État du Darfour-Oriental.

  • Accès à l’eau potable : pour aider les personnes déplacées dans les zones rurales et les camps, nous acheminons de l’eau par camion-citerne, nous construisons des forages et nous formons les comités locaux à la gestion des infrastructures d’eau.
     
  • Assainissement et promotion de l’hygiène : améliorer l’accès aux services d’assainissement est essentiel pour prévenir les maladies transmises par l’eau. Notre personnel de l’assainissement et de la santé publique veille à ce que les personnes vivant dans les camps disposent de latrines, de sanitaires, de savon et de bidons d’eau, mais puissent aussi accéder aux informations nécessaires pour rester en bonne santé malgré les conditions de vie difficiles. Nous avons formé des agent-e-s de promotion de la santé au sein des communautés pour enseigner les bonnes pratiques d’hygiène, organiser des campagnes de sensibilisation et distribuer les nécessaires d’hygiène.

Nous avons mis en œuvre un projet d’« approche communautaire de l’assainissement total » visant à mettre fin à la défécation à l’air libre, et plus de 30 villages sont désormais officiellement déclarés « sans défécation à l’air libre ». Nous construisons en outre des latrines dans les écoles des villages ruraux.

Renforcement de la résilience

Nous renforçons la capacité des femmes et des hommes vulnérables à faire valoir leurs droits et à améliorer leur bien-être malgré les crises, les épreuves et l’incertitude.

  • Agriculture : dans les États du Darfour du Nord et du Darfour du Sud, nous dispensons des formations aux communautés agricoles et pastorales en collaboration avec nos partenaires locaux. Depuis 2016, Oxfam a distribué des semences certifiées et des outils à plus de 1 000 agricultrices et agriculteurs touchés par El Niño. Nous menons également des campagnes de vaccination du bétail.
     
  • Nutrition : nous nous efforçons d’améliorer les connaissances en matière de nutrition et les pratiques d’hygiène à travers un réseau communautaire de femmes, en mettant l’accent sur la protection de la santé des enfants de moins de 5 ans, ainsi que des femmes enceintes et des mères qui allaitent. Ce programme a formé plus de 600 mères de différentes communautés, qui ont reçu des outils et des semences pour pouvoir cultiver leur propre potager, mais aussi transmettre leur savoir-faire.

Épargne pour le changement

Nous aidons les femmes des zones rurales à améliorer les revenus de leur foyer en offrant des micro-crédits dans le cadre de groupes communautaires d’épargne. Oxfam et ses partenaires locaux ont sensibilisé les femmes à l’intérêt de l’épargne et leur ont appris à investir dans de petites entreprises et à renforcer leur sécurité financière. Depuis 2016, Oxfam et ses partenaires locaux ont soutenu la création de plus de 600 groupes.

Réduction des risques de catastrophe

Dans le but de réduire les risques liés aux catastrophes naturelles et d’origine humaine, nous améliorons les systèmes traditionnels d’alerte précoce en formant des groupes locaux à l’utilisation des informations disponibles. En 2018, Oxfam a mis en place des mécanismes d’alerte précoce plus efficaces, reliant les mécanismes communautaires à ceux qui sont gérés aux niveaux régional et national.