Arrachés à Leurs Terres: Terres, pouvoir et inégalités en Amérique latine

En Amérique latine, combattre les inégalités suppose de s’attaquer à l’extrême concentration des terres, en termes d’accès et de contrôle, ainsi que d’améliorer la distribution des bénéfices tirés de leur exploitation. 

De nouvelles données expliquent pourquoi l’Amérique latine est la région la plus inégalitaire au monde en la matière. La forte dépendance vis-à-vis d’un modèle de production « extractiviste », basé sur l’exploitation à grande échelle des ressources naturelles, alimente les inégalités et conduit à une plus grande concentration des terres, des richesses et du pouvoir économique et politique. Elle est également source de violences à l’encontre de celles et ceux qui défendent la terre, l’eau et la forêt, ainsi que les droits des femmes, des peuples autochtones et des communautés paysannes. 

Il est nécessaire de mettre fin aux pratiques qui favorisent les inégalités et de promouvoir une nouvelle redistribution des terres, ce qui passe par la suppression des privilèges d’une élite et par le renforcement des droits de toutes et tous.