Ce qu'il reste à faire : 4 priorités pour une meilleure gouvernance au Mali

Les élections de 2013 ont contribué à restaurer l’ordre constitutionnel au Mali et ont inauguré une période d'espoir pour la paix, la stabilité et le développement. Le défi est maintenant de répondre aux attentes des Maliens pour une meilleure gouvernance.

Aussi, le nouveau gouvernement doit-il impulser un développement équitable, le renforcement de la participation citoyenne, en particulier la participation politique des femmes, l’amélioration de l'accès à la justice, et la promotion la réconciliation.

 

 

Mots-clés :