Lac Tchad, théâtre d’une crise méconnue

Paroles de réfugiés et de personnes déplacées internes du Niger et du Nigeria

Depuis 2009, un conflit né au Nigeria a touché des millions de personnes dans le Bassin du Lac Tchad. Plus de 2,6 millions de personnes ont été contraintes de fuir en raison des exactions du groupe Boko Haram et des opérations de l’armée. Le conflit a pris de l’ampleur et a touché les pays voisins à l’instar du Tchad, du Niger et du Cameroun. 

Quelque 9, 2 millions de personnes ont un besoin urgent d’assistance humanitaire dans ces pays. Cette crise, de loin la plus importante en Afrique, ne bénéficie pas paradoxalement de l’attention qu’elle mérite de la part de la communauté internationale.

Oxfam a entendu les femmes, les hommes et les enfants touchés par cette crise. Ce document appelle les donateurs et les gouvernements des pays concernés à redoubler d’efforts afin de venir en aide aux populations affectées ; ces gouvernements doivent aussi assurer leur sécurité, protéger leurs droits, tout en autorisant un accès humanitaire immédiat aux zones qui reçoivent peu ou pas du tout d’aide humanitaire.