Sortir de l'impasse à Gaza : tracer une nouvelle voie

En 2014, face aux dégâts et au degré de souffrance sans précédent à Gaza, les bailleurs de fonds du monde entier se sont engagés à verser 3,5 milliards de dollars ainsi qu’à changer leur approche. Six mois plus tard, la reconstruction et la réhabilitation ont à peine débuté, aucune partie n’a été tenue responsable des violations du droit international, et Gaza demeure isolée de la Cisjordanie.

Le présent document propose des mesures concrètes pour répondre aux causes profondes de ce conflit récurrent et mettre sur la bonne voie l’engagement de la communauté internationale à Gaza.