Warrantage paysan au Burkina Faso

Accès au crédit par le biais des stocks de proximité

Au Burkina Faso, les organisations paysannes mettent en pratique depuis quelques années le warrantage paysan. Les paysans et paysannes stockent une partie de leurs récoltes et les utilisent comme garantie pour accéder aux crédits collectifs octroyés par les institutions de micro-finances.

Cette activité permet, d'une part, l'accès au crédit pour la réalisation d'activités génératrices de revenus et, d'autre part, de stocker dans de bonnes conditions les récoltes, contribuant ainsi à une meilleure conservation et à une meilleure gestion des ressources alimentaires et monétaires dans les familles.

Le warrantage a une plus grande trajectoire dans les zones du sud et sud-ouest du pays, excédentaires en matière de production céréalière, alors que dans les zones situées plus au nord, qui ont des récoltes plus faibles, les expériences n'en sont encore qu'à leur début.

Ce travail décrit le fonctionnement du warrantage paysan et procède à une analyse de viabilité économique de cette activité dans la région Centre Nord du Burkina