La face cachée des marques : Unilever prend la tête du classement

Les géants de l’agroalimentaire améliorent leurs politiques mais doivent passer à la pratique

Dans la fiche d’évaluation « La face cachée des marques », établie par Oxfam, Unilever supplante Nestlé à la première place, avec un score général de 71 % contre 69 % pour Nestlé. La fiche d’évaluation d’Oxfam classe les dix plus grandes entreprises mondiales de l’agroalimentaire, selon leurs politiques et leurs engagements en faveur de la sécurité alimentaire et du développement durable. Elle couvre sept domaines ayant un impact sur la vie des personnes en situation de pauvreté dans le monde : la transparence, les petits agriculteurs, les femmes, les ouvriers agricoles, l’accès à la terre, l’eau et le changement climatique.

Oxfam publie aujourd’hui la deuxième mise à jour annuelle de sa fiche d’évaluation. Il apparaît que huit des « dix géants » de l’agroalimentaire ont amélioré leur score général depuis le mois de février 2014, le Français Danone et l’Américain Coca-Cola n’affichant aucun progrès.

Clairement, les « dix géants » prennent davantage au sérieux les enjeux sociaux et environnementaux. Il n’en reste pas moins que leur ambition varie encore considérablement d’une entreprise à l’autre, et l’écart est grand entre les entreprises qui dominent le classement et celles qui ferment la marche. Sur le papier, les entreprises ont amélioré leurs politiques au cours des deux dernières années. Mais selon la nouvelle note d’information « Walking the Talk », qui détaille l’évolution du classement, il leur reste beaucoup à faire pour mettre en œuvre ces nouvelles politiques. 

Le Britannique ABF prend de nouveau la dernière place, avec un score total de seulement 30 %. Les trois autres entreprises fermant le classement – Kellogg, Danone et General Mills – n’atteignent même pas la moitié du score d’Unilever, qui s’établit à 71 %. En 2014, Danone se classait sixième, mais a reculé à la huitième place, qu’il partage avec General Mills. Le géant laitier détient également le triste record d’avoir le plus mauvais score de toute la fiche d’évaluation : l’entreprise n’obtient que 1 sur 10 dans le domaine des droits des femmes, où même les deux entreprises qui ferment le classement, ABF et General Mills, affichent un meilleur score.  

« Après deux ans de campagne pendant lesquels des centaines de milliers de sympathisantes et sympathisants d’Oxfam ont maintenu la pression, les « dix géants » avancent indubitablement dans la bonne direction. Mais les choses sérieuses ne font que commencer. Ces entreprises doivent à présent mettre en pratique leurs nouveaux engagements. Le changement pourra alors se concrétiser pour les millions de petits agriculteurs et d’ouvriers agricoles, aussi bien les femmes que les hommes. Il est grand temps que ces entreprises joignent le geste à la parole », souligne Monique van Zijl, responsable internationale de la campagne « La face cachée des marques » chez Oxfam. 

Et d’ajouter : « Le bien-être des petits agriculteurs est le domaine qui enregistre les scores les plus bas de la fiche d’évaluation. Six des dix entreprises obtiennent des résultats particulièrement mauvais en la matière, et la majorité des entreprises continuent de ne pas se soucier du sort des agriculteurs à la base de leur chaîne d’approvisionnement. Les événements météorologiques extrêmes se multiplient et détruisent les moyens de subsistance des familles paysannes à travers le monde. Plus que jamais, ces entreprises doivent prendre leurs responsabilités et aider les ouvriers agricoles et les agriculteurs de leur chaîne d’approvisionnement à s’adapter au changement climatique. » 

Oxfam a lancé sa campagne internationale « La face cachée des marques » en février 2013. Celle-ci classe les plus grandes entreprises mondiales de l’agroalimentaire selon la qualité de leurs politiques dans une série de domaines : la transparence, les droits des femmes, les ouvriers agricoles, les petits agriculteurs, le foncier, l’eau et le changement climatique. Ces « dix géants » sont Associated British Foods (ABF), Coca-Cola, Danone, General Mills, Kellogg, Mars, Mondelēz, Nestlé, PepsiCo et Unilever.

« La campagne "La face cachée des marques" entre à présent dans sa troisième année, et elle montre qu’aucune entreprise n’est trop grande pour se permettre de ne pas écouter sa clientèle, estime Monique van Zijl. Il en va de même de leurs fournisseurs, des producteurs agricoles et des distributeurs qui commencent également à changer suivant les exigences des "dix géants". » 

Notes aux rédactions

Rapport complet disponible (en anglais) : http://oxf.am/ZfWq
Classement complet disponible à l’adresse suivante : http://www.behindthebrands.org/fr/fiche-d'%C3%A9valuation
Série de visuels disponibles à l’adresse suivante : https://www.dropbox.com/sh/r340jluvzm6wc9d/AACuDnPs15XoWizzwWKycOuma?dl=0

Classement de mars 2015

 

Oxfam propose une nouvelle version interactive et intégrable de la fiche d’évaluation, qui visualise et explique comment et pourquoi les scores et le classement ont changé au fil du temps. Aperçu : http://previews.dev.kenticohosting.nl/scorecard/2015/

Contact

Jules van Os, chargé de relations médias d’Oxfam
Tél. fixe : +31 070 34 21 644
Tél. portable : +31 06 515 736 83
Jules.van.Os@oxfamnovib.nl