Déclaration sur la suspension de deux mois d’Oxfam GB en Haïti

 
Le gouvernement d’Haïti a annoncé aujourd’hui qu’il suspendra les opérations d’Oxfam Grande-Bretagne dans le pays pendant deux mois, le temps d’examiner la façon dont Oxfam GB a géré l’affaire du recours à des prostituées par des membres de son personnel lors de son intervention humanitaire en 2011.

Oxfam continuera à travailler sur d’importants projets de reconstruction et de développement en Haïti aidant les populations par le biais de ses autres membres affiliés présents dans le pays (Italie, Espagne et Québec), mais prévoit que la suspension temporaire d’Oxfam GB aura un impact significatif sur son travail. Oxfam aide 750 000 personnes en Haïti, se concentrant sur leurs besoins de développement à plus long terme. Le budget annuel du programme d’Oxfam est de 13 millions d’euros, dont 3,2 millions d’euros apportés par Oxfam Grande-Bretagne.
 
Simon Ticehurst, directeur régional Amérique Latine et Caraïbes d’Oxfam International, et Margalida Massot, responsable des opérations internationales d’Oxfam Intermón (Espagne), ont rencontré aujourd’hui des représentants du gouvernement et se sont engagés à coopérer dans le cadre de l’enquête publique. Cela fait partie du long processus qui nous permettra de restaurer la confiance que nous avons su développer au cours des 40 années où nous avons collaboré avec le gouvernement et les citoyennes et citoyens haïtiens. Nous nous engageons à réparer le tort causé au peuple haïtien et nous sommes prêts à coopérer autant que nécessaire avec le gouvernement haïtien.
 
Oxfam s’est excusée pour les actes commis par d’anciens membres de son personnel en 2011 et a présenté ses excuses au gouvernement et peuple haïtiens, y compris pour les procédures qui étaient inadéquates à l’époque et qui doivent encore être renforcées aujourd’hui. Oxfam International a annoncé des initiatives visant à améliorer ses politiques et pratiques de prévention et de protection à l’échelle mondiale, avec notamment la mise en place d’une commission indépendante et l’affectation de plus de personnel et de ressources pour ses équipes chargées de la prévention et la protection.
 
Contact: 

Dominique Févry à Port-au-Prince en Haïti | dominique.fevry@oxfam.org | +509 48963101