Le G7 esquisse de timides progrès sur le climat mais ignore le sort des populations les plus pauvres

À la clôture du sommet annuel du G7, en Allemagne,Jorn Kalinski, porte-parole d’Oxfam, a déclaré : 

« Les dirigeant-e-s du G7 ont laissé entendre que les énergies fossiles tirent à leur fin. On a cependant du mal à le croire au vu des engagements en matière de réduction d’émissions de GES mis sur la table pour la conférence sur le climat de Paris. Les dirigeant-e-s du G7 commencent à parler raison, mais ne sont pas à la hauteur de leur rhétorique. Ils doivent dès maintenant se défaire de leur addiction au charbon. Ils doivent également rassurer les pays en développement en tenant leur engagement d’abonder le fonds pour l’adaptation au changement climatique de 100 milliards de dollars pour 2020, ainsi que des fonds additionnels qui seraient nécessaires sur le long terme. 

« Les dirigeant-e-s du G7 se sont défilés face à la nécessité de produire des changements significatifs pour plus d’un milliard de personnes vivant dans la pauvreté. Ils n’offrent que quelques initiatives en grande partie dépourvues de financement pour faire face aux défis immenses de la faim, des inégalités et de la maladie dans le monde. C’est une gifle pour les millions de personnes qui n’ont pas les moyens de manger à leur faim ou de se payer des soins médicaux pourtant essentiels. 

« Certes, il reste des occasions aux dirigeant-e-s du G7 de se rattraper après cette piteuse prestation en Allemagne. Ainsi, dès le mois prochain, ils doivent prendre part au sommet sur le financement du développement à Addis Abeba pour convenir de réformes ambitieuses du système fiscal international, et préciser comment ils vont enfin tenir leurs promesses en matière d’aide au développement, qui remontent à plusieurs dizaines d’années. Ces deux mesures permettraient de dégager les fonds nécessaires pour financer les Objectifs de développement durable. »

Contact: 

Anna Ratcliff: +44 7796993288, anna.ratcliff@oxfaminternational.org
Steffen Kuessner: +49 30 45 30 69 710, +49 177 880 9977, skuessner@oxfam.de