Oxfam était en réunion avec le gouvernement haïtien pour apporter de plus amples informations sur les accusations de comportements sexuels répréhensibles

À la demande du ministre haïtien de la Planification et de la Coopération externe, Aviol Fleurant, le directeur régional d’Oxfam International en Amérique latine, Simon Ticehurst, et la responsable des opérations d’Oxfam Intermón (Espagne), Margalida Massot, ont assisté, cette après-midi, à une réunion préparatoire avec des représentants du gouvernement d’Haïti. Lors de cette réunion, ils ont commencé à apporter des précisions sur les accusations d’abus commis par des membres du personnel d’Oxfam lors de l’intervention humanitaire de l’organisation au lendemain du séisme de 2010 et ont fourni de plus amples détails sur l’enquête menée.

Oxfam a également présenté des excuses officielles, a remis son rapport d’enquête au ministre, et a sollicité une réunion de haut niveau avec le gouvernement haïtien, de la part de la directrice générale d’Oxfam International, Winnie Byanyima, et du directeur général d’Oxfam Grande-Bretagne, Mark Goldring.

« Oxfam est reconnaissante que le gouvernement haïtien nous offre la possibilité de lui présenter nos plus humbles excuses, d’apporter des explications et d’entamer le long processus qui nous permettra de restaurer la confiance que nous avons su développer au cours des 40 années où nous avons collaboré avec le gouvernement et les citoyennes et citoyens haïtiens. Nous nous engageons à réparer le tort causé au peuple haïtien et nous sommes prêts à coopérer autant que nécessaire avec le gouvernement », a déclaré Simon Ticehurst.

Contact: 

Dannielle Taaffe +44 7917 110066 / dannielle.taaffe@oxfam.org

Pour les mises à jour, veuillez suivre @Oxfam.