Réaction d’Oxfam au rapport des Nations unies sur la réponse internationale à Ebola

Suite à la publication, vendredi dernier, du rapport des Nations unies sur la réponse internationale à Ebola, Vincent Koch, responsable de l’intervention d’Oxfam, a déclaré :

« Nous gagnons bon nombre de batailles contre Ebola, mais à eux seuls, les lits, les panneaux d’affichage et les enterrements ne suffiront pas à mettre fin à la crise. Les priorités doivent changer. Atteindre l’objectif de "zéro cas" d’Ebola nécessite de travailler aux côtés des personnes et des organisations que les communautés connaissent, et auxquelles elles font confiance, afin de changer les comportements qui les mettent en danger. Les États, l’ONU et les ONG, nous devons nous retrousser les manches et intensifier le travail dans et avec les communautés, qui sont la clé du succès.

« Ce rapport est un pas dans la bonne direction, mais nous devons faire preuve de transparence sur ce qui a et n’a pas fonctionné. Nous avons besoin d’un examen indépendant des opérations, essentiel pour que nous puissions tous en tirer les enseignements pour l’avenir. »

Contact: 
Melanie Gallant
Responsable des relations médias Ebola
+221-77-807-8209