Reaction d'Oxfam à la publication du dernier Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) au Soudan du Sud

Suite à la publication du dernier Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) au Soudan du Sud, Zlatko Gegic, directeur pays d’Oxfam au Soudan du Sud, a déclaré: 

« Ces derniers chiffres sur la sécurité alimentaire montrent que le Soudan du Sud reste en danger. Le pays se trouve dans une phase grave depuis plusieurs mois, et il est extrêmement difficile d’acheminer des vivres aux populations qui en ont besoin.

« Nous craignons fortement que la pénurie alimentaire n’arrive à son paroxysme en mai ou juin, atteignant des niveaux d’urgence humanitaire. Si nous attendons jusque là, cela risque d’être trop tard. La situation s’est améliorée dans certains secteurs grâce aux énormes efforts humanitaires qui ont été déployés, mais s’est détériorée dans d’autres régions où la population ne peut pas accéder à l’aide en toute sécurité à cause des combats. D’ici la fin février, 600 millions de dollars seront nécessaires si l’on veut profiter de la saison sèche pour toucher plus facilement les populations par la route et mettre en place des approvisionnements pour le reste de l’année. Cela nous permettra de sauver davantage de vies. 

« Le seul moyen de mettre fin aux violences et aux souffrances de la population du Soudan du Sud est de conclure un accord de paix durable. Nous appelons toutes les parties au conflit à honorer leurs promesses. » 

Contact: 


Alison Martin: +211 (0) 928 926 553  amartin@oxfam.org.uk