Recherche

Les peuples autochtones et les communautés locales protègent la moitié des terres du globe, mais n’en possèdent formellement que 10%, selon un rapport publié aujourd’hui par une alliance mondiale d’ONG. Le rapport, intitulé « Terres Communes : sécuriser les droits fonciers et protéger la planète », est publié par la Coalition internationale pour l’accès à la terre (International Land Coalition, ILC), Oxfam et l’Initiative des droits et ressources (Rights and Resources Initiative, RRI). Aux côtés de plus de 300 organisations et communautés du monde...