Recherche

En amont de la prochaine réunion des ministres des Finances à Bruxelles qui devrait se tenir le lundi 10 juillet, plus de 50 personnalités du secteur financier se déclarent en faveur d’une taxe européenne sur les transactions financières (TTF). Dans une lettre ouverte aux ministres européens, ces professionnels de la finance affirment que la TTF réduira l’instabilité financière et permettra d’importantes rentrées dans les caisses publiques.
Dans leur nouveau rapport « Banques en exil : comment les grandes banques européennes profitent des paradis fiscaux », l’ONG Oxfam et le réseau Fair Finance Guide International livrent une analyse inédite des activités des 20 plus grandes banques de l’Union européenne [1]. Ce rapport démontre qu’elles déclarent 1 euro sur 4 de leurs bénéfices dans les paradis fiscaux, soit un total de 25 milliards d’euros pour l’année 2015. Un montant en déconnexion complète avec la réalité économique de ces territoires, qui ne représentent que 5 % du PIB mondial et 1 % de la population mondiale.