agriculture paysanne et familiale

agriculture paysanne et familiale

Au Soudan du Sud, Oxfam a formé des agricultrices aux bonnes pratiques de production et aux techniques de commercialisation. Grâce à ses nouveaux revenus, Elizabeth peut scolariser ses enfants et couvrir ses frais médicaux. Photo: Tim Bierley/Oxfam

Autonomiser les agricultrices pour lutter contre la faim et la pauvreté

Les femmes jouent un rôle essentiel dans l'agriculture familiale et paysanne. Mais elles font face à des obstacles qui les empêchent de nourrir leur famille et de réinvestir dans leurs moyens de subsistance. Les soutenir libérerait le potentiel de centaines de millions d'entre elles dans la lutte contre la faim, la pauvreté et le changement climatique.

Une femme dans le district de Tsholotsho au Zimbabwe participe à un projet pilote consacré à l’apprentissage de méthodes simples pour cultiver des denrées de façon efficace et au développement de cultures résistantes à la sécheresse. Photo : Sven Torfinn

Financement des agricultrices

Oxfam a mené des recherches sur les investissements des États et des bailleurs de fonds en Éthiopie, au Ghana, au Nigeria, au Pakistan, aux Philippines et en Tanzanie. Ses analyses révèlent que le soutien apporté aux femmes en matière d'agriculture et d'adaptation au changement climatique est inadéquat et manque de pertinence.

Mukeshimana Leocadie tient un ananas devant la coopérative de Tuzamurane, à l’est du Rwanda, dont elle est l’un des membres.

"Tuzamurane" : ensemble, les productrices d’ananas se construisent une vie meilleure

Au Rwanda, les femmes sont à la tête de près d’un tiers des ménages agricoles. Mais elles ont très peu de contrôle sur la commercialisation de leur production. Avec le soutien d'Oxfam, les femmes membres de la coopérative de Tuzamurane vendent les ananas qu'elles cultivent ensemble, et ne sont plus enfermées dans le cercle vicieux de la pauvreté.

Parvenir à l’égalité des sexes en matière de propriété foncière contribuerait à l’autonomisation des femmes. Photo : Luz Evelia Godines Solano, productrice de café au Nicaragua.

Pourquoi les droits fonciers collectifs nous concernent toutes et tous

Pour les communautés locales et les peuples autochtones, le droit à la terre n'est pas seulement un concept abstrait, c'est aussi une question de survie. Trop souvent, ce droit est ignoré ou bafoué. Et cela nous affecte toutes et tous. Découvrez pourquoi et rejoignez notre campagne pour faire la différence.

El Niño: The case for urgent action

El Niño : Les raisons d’agir de toute urgence

Des millions de personnes pauvres et vulnérables ont été confrontées à la faim et à la pauvreté cette année et le seront de nouveau l'an prochain à cause des températures record dans le monde, des sécheresses et des précipitations irrégulières en 2014 et 2015, exacerbés par ce qui pourrait être le phénomène El Niño le plus puissant jamais enregistré. 

Subscribe to RSS - agriculture paysanne et familiale