communautés

communautés

Une famille devant son abri temporaire dans le camp de personnes déplacées internes de Buporo, Nord Kivu, RDC, décembre 2014. Photo : Eleanor Farmer/Oxfam

« Nous sommes ici pour une période indéterminée »

Au Nord-Kivu, les mécanismes d’intégration locale des déplacés internes dans les communautés d’accueil restent largement méconnus malgré le potentiel qu’ils présentent pour améliorer la résilience des déplacés et des communautés d’accueil.

Nous devons soutenir Rathnamali et la communauté de Paanama afin qu'ils récupèrent leurs terres.

Rathnamali, du Sri Lanka: “Nous devons gagner cette bataille pour nos enfants”

Au Sri Lanka, il y a six ans, des agriculteurs et pêcheurs d’un village côtier ont été expulsés de force de leurs terres, qui servent dorénavant à promouvoir le tourisme. Parmi eux, Rathnamali et sa famille qui, depuis, vivent dans des conditions difficiles. Soutenez Rathnamali, rejoignez la campagne Défendons le droit à la terre.

Namonaro, défenseure du droit à la terre au Mozambique

Gardiens des terres, défenseurs de notre avenir

Nous sommes au cœur de la plus grave atteinte que l’on puisse porter à l’identité d’un peuple, à ses droits, à ses moyens de subsistance et à sa sécurité, ainsi qu’à notre environnement. Les populations affectées ne peuvent pas se permettre de perdre ce combat, et nous non plus.

Teddy, l’emblématique et fervent chef de la communauté quechua de Nuevo Andoas, un village péruvien de la jungle amazonienne.

La terre, c'est la vie: la lutte du peuple quechua pour ses droits fonciers

Ce document souligne l’injustice à laquelle sont confrontés les Quechuas de la région de Nuevo Andoas, au Pérou. Il fait écho à la demande qu’ils ont adressée au gouvernement de leur délivrer un titre foncier couvrant l’intégralité de leur territoire, et de leur verser une compensation pour les préjudices causés par l’industrie pétrolière.

Parvenir à l’égalité des sexes en matière de propriété foncière contribuerait à l’autonomisation des femmes. Photo : Luz Evelia Godines Solano, productrice de café au Nicaragua.

Pourquoi les droits fonciers collectifs nous concernent toutes et tous

Pour les communautés locales et les peuples autochtones, le droit à la terre n'est pas seulement un concept abstrait, c'est aussi une question de survie. Trop souvent, ce droit est ignoré ou bafoué. Et cela nous affecte toutes et tous. Découvrez pourquoi et rejoignez notre campagne pour faire la différence.

Aïcha, 25 ans, a fui avec ses trois enfants après que Boko Haram a brûlé son village et assassiné son mari. Elle vit au sein de la communauté de Kabbar Maila, dans la ville de Maiduguri, où elle a trouvé refuge après avoir passé 18 jours dans la forêt.

Déplacés du Lac Tchad: récits de survie et de solidarité au Nigeria

Une crise humanitaire aigüe et largement ignorée est en train de s’aggraver dans le bassin du lac Tchad, en Afrique de l’Ouest, forçant des millions de personnes à fuir. Plus de 1,9 million sont des Nigérianes et Nigérians déplacés dans le nord-est de leur pays, la plupart hébergés par des communautés parmi les plus pauvres.

Subscribe to RSS - communautés