crise des réfugiés

crise des réfugiés

Vous aussi vous voulez d’une Europe plus humaine, plus solidaire vis-à-vis des migrants ? C’est ce que réclament des citoyens un peu partout en Europe. Emilie et sa famille font partie de ces femmes et de ces hommes qui se mobilisent et font entendre leur voix. Ils ont ouvert leur porte aux migrants et ont partagé des moments très forts.

Adoum Ismail, a cultural mediator for Oxfam, looks at a highway bridge close to the border of France and Italy. Migrants often walk this road on their way to France. Photo: Agostino Loffredi/Oxfam

Nulle part où aller

À Vintimille, à proximité de la frontière entre l'Italie et la France, des réfugié-e-s et d'autres migrant-e-s errent sans accès aux services fondamentaux. La police française maltraite les mineur-e-s et les renvoie en Italie en violation de la législation française et européenne. Piégées, des centaines de personnes sont dans l'incapacité de bénéficier d'un soutien quelconque.

Lifejackets at a landfill site on Lesvos Island in Greece. Credit: Pablo Tosco/Oxfam

Au-delà de la "forteresse Europe"

Le présent rapport expose les grandes lignes de la proposition d’Oxfam, qui appelle à l’adoption d’une nouvelle approche équilibrée de gestion des migrations, qui protège les personnes et défend les avantages liés aux migrations pour les pays d’accueil en Europe, pour les personnes en transit et pour leurs pays d’origine.

L’accueil des réfugiés, une responsabilité mondiale inégalement partagée

Des milliers de personnes continuent chaque jour de fuir guerres, violences, famine et catastrophes naturelles. Pourtant, beaucoup de gouvernements leur tournent le dos et sont loin d'assumer leur devoir de solidarité. Découvrez sur notre carte interactive où se trouve la grande majorité des réfugiés et agissez maintenant.

Arrivés sains et saufs sur l'île grecque de Lesbos, en février 2016, des réfugiés se préparent à reprendre leur longue route. Photo: Pablo Tosco/Oxfam

Que savez-vous vraiment sur la crise des réfugié-e-s ? Faites le test !

Plus de 65 millions de personnes ont été forcées d’abandonner leur foyer pour échapper à des conflits meurtriers et à des violences. Mais tandis que la nécessité de remédier à cette crise est plus urgente que jamais, la rhétorique anti-réfugié-e-s et la désinformation atteignent des sommets. Apprenez à séparer les mythes de la réalité en faisant notre test !

Khalil et Fatem ont fui Raqqa, leur ville natale, en 2013, avec leur fils Mohamed. Photo: Pablo Tosco/Oxfam

De la Syrie à l’Italie : Fatem et Khalil racontent leur exil

La plupart des réfugiés syriens arrivent en Europe de manière illégale et par des routes dangereuses. Mais il existe des moyens de leur offrir refuge en Europe sans mettre leur vie en péril. Découvrez l'histoire de Fatem et Khalil, qui ont bénéficié, avec l'aide d'Oxfam, d'un programme humanitaire unique et ont été accueillis en Italie.

Des enfants remplissent des bidons à un point d’eau public dans le quartier de Tishreen, à Alep-Ouest.

Dans une Alep détruite, près de 2 millions de personnes privées d’eau potable

La partie est de la ville d'Alep, qui a enduré une longue offensive militaire, ne s’est pas encore relevée de ses ruines. Les dégâts sont importants et les pénuries d’eau ajoutent aux épreuves des habitants. Découvrez comment Oxfam aide à remettre en état les infrastructures et améliore l’accès à l’eau dans le pays.

Pages

Subscribe to RSS - crise des réfugiés