Forum Economique mondial

Forum Economique mondial

Partager la richesse avec celles et ceux qui la créent

Partout dans le monde, le travail mal rémunéré d’une multitude de personnes alimente l’extrême richesse d’une petite minorité. Les États doivent créer une société plus équitable en privilégiant la main-d'œuvre ordinaire et les petits producteurs et petites productrices de denrées alimentaires, et non les riches et les puissant-e-s.

Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale

Selon le rapport « Une économie au service des 99 % », publié aujourd’hui par Oxfam à l’occasion de la rencontre annuelle de l’élite politique et économique à Davos, l’écart entre les riches et les pauvres est beaucoup plus important qu’on ne le craignait. Il illustre en détail comment les grandes entreprises et les plus fortunés alimentent la crise des inégalités en éludant l’impôt, en réduisant les salaires et en utilisant leur pouvoir pour influencer la politique.

Rasheda, une jeune mère de 24 ans, lave du linge dans sa cour, près d'un égout à ciel ouvert, à Chittagong. Malgré la croissance économique, près de 40 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté au Bangladesh. Photo: GMB Akash/Oxfam

Cinq chiffres chocs sur les inégalités extrêmes: aidez-nous à redistribuer les cartes

Notre système économique défaillant creuse l’écart entre les riches et les pauvres. Il permet à une petite élite d’accumuler d’immenses richesses, tandis que des centaines de millions de personnes peinent à survivre avec un salaire de misère. Découvrez, en quelques chiffres chocs, l'ampleur de ces inégalités et agissez avec nous maintenant.

Le bidonville de Tondo, à Manille, aux Philippines, en 2014

Winnie Byanyima, directrice générale d’Oxfam, sera présente à Davos afin d’inciter les dirigeant-e-s à montrer qu’ils sont du côté du plus grand nombre et à mettre fin à la crise des inégalités.

Rejoignez-nous lors de la Semaine mondiale d’action pour la justice fiscale

Une semaine d’action pour la justice fiscale

Du 16 au 23 juin 2015, des milliers de citoyennes et citoyens ont participé à une semaine mondiale d'action pour la mise en place d'un système fiscal plus juste pour toutes et tous.

Mali has the highest percentage of people living below the poverty line in any country in the world. Ninety percent of Malians survive on less than two dollars a day. Credit Ami Vitale/Oxfam

En finir avec les inégalités extrêmes

Les inégalités économiques s'amplifient rapidement dans la plupart des pays. Près de la moitié des richesses mondiales est entre les mains des 1 % les plus riches, tandis que 99 % de la population mondiale se partagent l'autre moitié.

Subscribe to RSS - Forum Economique mondial