réinstallation

réinstallation

Batoul Taha, syrienne de 18 ans, vit à présent dans un appartement de Chicago avec sa mère, son père et ses deux frères. Photo : Coco McCabe/Oxfam Amérique

Vouloir, c’est pouvoir. Les réfugiés syriens ont besoin d'abris sûrs

Les recherches d'Oxfam montrent que moins de 3 % des réfugiés syriens ont été réinstallés dans des pays riches. Ce document, qui repose sur l'analyse des politiques de réinstallation dans huit pays clés, rappelle pourquoi la réinstallation d'au moins 10 % des réfugiés syriens est à la fois nécessaire et possible.

Syrian children play football in Za'atari refugee camp, Lebanon

Crise syrienne : analyse des contributions équitables 2016

Le nombre de personnes dans le besoin en raison du conflit en Syrie continue d’augmenter. Oxfam appelle les pays riches à financer la réponse humanitaire à la crise syrienne et à réinstaller 10 % des réfugiés syriens d’ici à la fin 2016.

Jemaa Al Halayal, 35, holds his two-year-old daughter Amina, outside the tent in which they now live in an informal settlement for Syrian refugees in north Bekaa Valley in Lebanon on September 10 2015. Photo: Sam Tarling/Oxfam

Solidarité avec le peuple syrien

La situation catastrophique en Syrie qui ne fait qu’empirer traduit l’échec de la communauté internationale à intervenir jusqu’à présent. Oxfam en appelle à une action urgente et immédiate de la part de la communauté internationale pour qu’elle intervienne face à cette exacerbation de la crise.

Subscribe to RSS - réinstallation