Crise au Soudan du Sud

Une personne montre ses mains propres, lors d'une campagne d'hygiène au Sud-Soudan. Photo: Kieran Doherty/Oxfam
La prévention par des campagnes d'hygiène s'avère essentielle pour éviter les épidémies, alors que 4 millions de personnes sont en situation d'urgence au Soudan du Sud. Photo : Kieran Doherty/Oxfam

Près de 4 millions de personnes ont encore besoin d’aide d’urgence au Soudan du Sud, à la suite du conflit qui a éclaté en décembre 2013. Plus de 2 millions de personnes ont fui à travers le pays ou dans les pays voisins. Nous avons pu apporter une aide vitale à plus de 920 000 personnes mais bien davantage ont besoin de notre aide de toute urgence.

Nous apportons une aide vitale aux personnes touchées par le conflit, en assurant un approvisionnement en eau potable, en fournissant des services d’assainissement et en menant des activités de renforcement de la sécurité alimentaire auprès de celles et ceux qui en ont besoin.

La situation

Depuis que des affrontements entre forces gouvernementales et rebelles ont éclaté, plus de 2 millions de personnes ont dû partir de chez elles :

  • 1,5 million de personnes sont encore déplacées loin de chez elles à l’intérieur du Soudan du Sud ;
  • plus de 100 000 personnes ont cherché refuge dans les bases de l’ONU à travers le pays. À Djouba, 80 % des personnes déplacées sont des femmes et des enfants ;
  • plus de 500 000 personnes ont fui vers les pays voisins. Nombre d’entre elles ont dû traverser le Nil au péril de leur vie pour se rendre en Ouganda, laissant tout ce qu’elles possédaient derrière elles ; 
  • les récents combats nous ont contraints à suspendre nos activités dans la région du Nil supérieur pour une durée indéterminée ; 
  • la livre sud-soudanaise se dévalue rapidement, augmentant le coût des importations de produits alimentaires en provenance de la région. 
  • Selon le dernier rapport du Cadre intégré de classification (IPC) du Réseau des systèmes d’alerte précoce contre la famine, 3,8 millions de personnes souffrent de la faim à des niveaux alarmants, un chiffre qui risque d'atteindre 4,6 millions d'ici à la fin du mois de juillet, soit 40 % de la population du Sud-Soudan. Il s'agit du plus grand nombre de personnes en situation d'urgence ou de grave insécurité alimentaire depuis le début du conflit en décembre 2013.

L’action d’Oxfam

Nous avons pu venir en aide à plus de 920 000 personnes au Soudan du Sud, à qui nous avons fourni de la nourriture, de l’eau potable et des services d’assainissement.

Nous avons également distribué des coupons permettant aux plus démunis de se procurer des biens de première nécessité, ainsi que des fourneaux à faible consommation et des meules à grains, contribuant à renforcer la sécurité alimentaire dans plusieurs camps.

Nous menons aussi des campagnes de sensibilisation à la santé publique. 

Oxfam dans la région

Nous avons une équipe d’intervention d’urgence au Soudan du Sud. Nous concentrons nos efforts sur la santé publique, les moyens de subsistance et les besoins d’urgence, un accent étant mis sur la promotion de l’égalité hommes-femmes et de la diversité. Nous menons en parallèle des activités de plaidoyer et d’orientation politique. Nous sommes présents dans le sud du Soudan depuis 1983. Nous y apportons une aide humanitaire aux victimes des violences armées, de la sécheresse et des inondations, mais apportons également une aide au développement à long terme à certaines des communautés les plus vulnérables.

Mise à jour : 16 juin 2015

Partagez cette page :