Inondations en Asie du Sud

Dans le Nord-Est de l’Inde, les pluies se sont abattues sur les États d’Assam et de Manipur, entrainant des inondations et laissant plus d’un million de personnes sans abri. Photo: Oxfam India
Dans le Nord-Est de l’Inde, les pluies se sont abattues sur les États d’Assam et de Manipur, entrainant des inondations et laissant plus d’un million de personnes sans abri. Photo: Oxfam India

Des pluies de mousson abondantes ont provoqué d’importantes inondations au Bangladesh, en Inde et au Népal. À ce jour, 1 200 personnes ont trouvé la mort et on estime que 43 millions d’individus ont été affectés dans la région. Nous sommes présents sur le terrain, mais la situation risque de se détériorer dans les prochaines semaines. Nous avons besoin de votre aide.

43 millions d’individus en Asie du Sud ont été frappés par les pluies de mousson et les importantes inondations qui, à certains endroits, n’ont jamais été aussi alarmantes au cours des trente dernières années.1 200 personnes ont déjà trouvé la mort au Bangladesh, en Inde et au Népal.

Les deux tiers du Bangladesh sont à présent sous les eaux. De nombreuses familles ont perdu leur logement et leurs cultures, et selon toute vraisemblance, le nombre de sinistrés devrait augmenter. Dans le Nord-Est de l’Inde, les pluies se sont abattues sur les États d’Assam et de Manipur, entrainant des inondations et des glissements de terrain et laissant plus d’un million de personnes sans abri.

Une seule région du Népal a par ailleurs enregistré l’équivalent d’un mois de pluie en à peine deux jours. Les inondations occasionnées se sont répercutées en aval sur l’Inde et le Bangladesh, empirant la situation dans ces deux pays.

Bien que la période de mousson s’accompagne généralement d’inondations, les niveaux atteints sont inhabituels et inédits pour de nombreuses communautés affectées. Des millions de villages se sont retrouvés isolés et privés de nourriture et d’eau potable pendant plusieurs jours.

L'action d'Oxfam

En collaboration avec les communautés et les partenaires locaux, nous avons déjà fourni de l’eau potable, des denrées alimentaires, des abris d’urgence, du savon et d’autres produits d’hygiène à 186 000 victimes des inondations, afin de les aider à enrayer la propagation de maladies liées à l’eau. Nous avons également distribué de l’argent liquide pour que la population puisse s’acheter des biens de première nécessité.

Anjil Adhikari, coordinateur local pour le programme d'Oxfam de réponse aux inondations, apportant des denrées alimentaires aux villageois de Chattauli, au Népal. Photo: BWSNAnjil Adhikari, coordinateur local pour le programme d'Oxfam de réponse aux inondations, apportant des denrées alimentaires aux villageois de Chattauli, au Népal. Photo: BWSN

En Inde, nous avons distribué des matériaux pour la construction de logements afin de protéger la population des aléas climatiques, nous avons nettoyé les sources d’eau et distribué 300 000 sachets de chlore pour rendre l’eau potable.

Au Népal, nous avons effectué des transferts monétaires pour permettre l’achat en urgence de biens de première nécessité, de kits d’hygiène pour éloigner le risque de maladies liées à l’eau, de matériaux pour la construction d’abris et de denrées alimentaires.

Au Bangladesh, nous avons fourni à la population de l’eau potable et distribué de l’argent liquide.

Tant que la crise se poursuivra, nous nous efforcerons de soutenir davantage de personnes et de les aider à reprendre le cours normal de leur vie.