En ordre dispersé: des progrès encore insuffisants dans la mise en œuvre de l’approche programme dans le secteur rural au Burkina Faso

Au Burkina Faso, les partenaires au développement financent la grande majorité des investissements dans le secteur agricole. Au moment de l’élaboration de la deuxième phase du Programme national du secteur rural (PNSR), les enjeux liés à la coordination et à l’alignement prennent une importance particulière afin d’éviter les duplications et les incohérences, et garantir l’atteinte des résultats du plan global de développement du secteur agricole. 

L’engagement pris à Malabo en 2014 devant l’Union Africaine de  promouvoir  "la croissance et la transformation accélérées de l’agriculture en Afrique pour une prospérité partagée et de meilleures conditions de vie", ne sera pas possible sans cet alignement.

Ce rapport recommande au gouvernement du Burkina Faso de renforcer ses institutions et ses procédures nationales afin de garantir la mise en oeuvre du nouveau PNSR. Les partenaires au développement devraient également améliorer l'efficacité, l'alignement et la coordination de leurs activités dans le cadre du développement de ce programme.