Notre organisation

Oxfam staff distributing hygiene kits in Maxquiri Alto resettlement camp as part of the Idai emergency response activities.  Credit: Micas Mondlane / Oxfam

Des membres du personnel d'Oxfam distribuent des nécessaires d'hygiène dans le camp de déplacés de Maxquiri Alto, au Mozambique, dans le cadre de notre intervention après le cyclone Idai. Environ 3000 personnes ont bénéficié de cette aide en trois jours. Photo: Micas Mondlane/Oxfam

Nous sommes une confédération

En 1995, plusieurs organisations non gouvernementales indépendantes ont décidé de s’unir pour partager leurs connaissances et leurs ressources, afin de faire front commun dans la lutte contre la pauvreté et l’injustice. Elles ont établi une fondation (« Stichting » en néerlandais), Stichting Oxfam International, conscientes du fait qu’en unissant leurs forces sous forme de confédération mondiale, elles pourraient optimiser leur efficacité, leur influence et la portée de leur action. 

Nos affiliés

Nous comptons actuellement 19 organisations membres, nos « affiliés », qui coordonnent et dirigent notre action par le biais du Secrétariat d’Oxfam International. Chaque affilié est une organisation indépendante avec ses propres domaines d’activité et de travail, qui met ses atouts et son expertise au service de la confédération en vue d’atteindre nos objectifs communs. La fondation donne aux affiliés le moyen de s’entendre sur les priorités et les objectifs qu’ils ont en commun, ainsi que sur la marche à suivre pour les atteindre. En outre, elle rend possible et soutient la collaboration entre affi-liés sur des projets communs.

« Les conflits, linjustice et le déni des droits fondamentaux des personnes étant des causes majeures de la pauvreté, il est nécessaire de mener à bien des réformes, en particulier par le biais de lautonomisation des personnes pauvres. À cet égard, les objectifs de la fondation sont les suivants :
a. combattre la pauvreté, soulager la détresse et alléger les souffrances humaines partout dans le monde, sans distinction de race, de sexe, de croyances ou de convictions politiques ;
b. étudier les causes et les effets de la pauvreté, de linjustice et des souffrances humaines ;
c. informer le grand public et les responsables de la prise de décision des causes et des solutions possibles ; et
d. travailler sous forme de partenariat international fondé sur le principe de la bonne volonté. »

Article 3 de la Constitution de Stichting Oxfam International

Affiliés Oxfam à l’heure actuelle : Oxfam Amérique (États-Unis),Oxfam Australie, Oxfam en Belgique, Oxfam Brésil, Oxfam Canada, Oxfam IBIS (Danemark), Oxfam France, Oxfam Allemagne, Oxfam Grande-Bretagne, Oxfam Hong-Kong, Oxfam Inde, Oxfam Intermón (Espagne), Oxfam Irlande, Oxfam Italie, Oxfam Mexique, Oxfam Nouvelle-Zélande, Oxfam Novib (Pays-Bas), Oxfam Québec et Oxfam Afrique du Sud

La confédération possède en outre deux bureaux en Corée du Sud et en Suède, qui se consacrent à la mobilisation et à la sensibilisation de l’opinion publique et à la collecte de fonds pour financer notre action.

Membres observateurs

Occasionnellement, Oxfam International accueille également des organisations étrangères à la confédération dans son réseau, en vue de leur intégration future en tant que membres affiliés à part entière. En travaillant en étroite collaboration, nous pouvons tester notre coopération, étudier les va-leurs que nous avons en commun et déterminer si nous fonctionnons bien ensemble. Ces observateurs ne paient pas de cotisation et n’ont pas de droit de vote. Toutefois, ils bénéficient d’un accès total à l’information de la confédération et peuvent participer à ses réunions de travail.

Les organisations suivantes sont des membres observateurs qui sont en voie d’obtenir le statut d’affilié :

Le Secrétariat d’Oxfam International

Oxfam staff at Oxfam headquarters in Nairobi, Kenya. Credit: Georgette Adriane/Oxfam

Le Secrétariat d’Oxfam International dirige, facilite et soutient la collaboration entre les affiliés d’Oxfam afin de renforcer leur impact sur la pauvreté et l’injustice. Il s’attache à mettre en œuvre des activités de plaidoyer, des campagnes et des programmes de développement, ainsi qu’à garantir une intervention rapide en cas d’urgence. Il assure également la direction des équipes régionales et la gestion opérationnelle des programmes pays.

Le Secrétariat possède des bureaux dans plusieurs lieux stratégiques à travers le monde. Ils ont pour mission de se concentrer sur le plaidoyer dans les pays clés de leur région respective. Ils s’efforcent d’influencer les responsables de la prise de décisions de haut niveau pour s’assurer que leurs poli-tiques ayant trait aux pays pauvres ont des retombées positives importantes sur les personnes qui en ont le plus besoin.

Notre siège se trouve à Nairobi, au Kenya. Nous avons aussi des bureaux à Addis-Abeba, Bruxelles, Genève, Moscou, New York, Oxford et Washington DC.

Contactez nos bureaux

Stichting Oxfam International est enregistrée comme fondation à La Haye, au Pays-Bas, et comme société à responsabilité limitée de droit étranger au Royaume-Uni. Elle est également enregistrée au Kenya en vertu d’un accord de siège avec le gouvernement kenyan. Cet accord de siège nous autorise également à établir notre siège mondial à Nairobi.

Notre personnel, notre équipe

Oxfam staff and volunteers gathering. Credit: Pablo Tosco/Oxfam

Le Secrétariat d’Oxfam International recense moins de 300 employé-e-s dans le monde, tandis que les affiliés d’Oxfam comptent environ 10 000 employé-e-s et près de 50 000 stagiaires et bénévoles répartis sur toute la planète, qui œuvrent dans 90 pays pour mettre un terme à la pauvreté et à l’injustice et pour sauver des vies. Nous partageons des bureaux, des objectifs et des valeurs, travaillant ensemble sur les six continents, afin de consolider nos atouts et de mettre à profit nos forces mutuelles, d'intensifier nos efforts et d’éviter la duplication des tâches. 

Notre diversité n’a d’égale que notre inclusivité : des personnes issues de tous les milieux et de tous les horizons qui partagent des valeurs et des objectifs communs, et qui travaillent ensemble pour bâtir un monde meilleur.

Découvrez certain-e-s de nos collaboratrices et collaborateurs sur le terrain et apprenez-en plus sur leur travail quotidien

Notre gouvernance

Le conseil de supervision et le conseil de direction

Oxfam International est administrée par deux conseils différents. Ils sont tous deux composés de représentant-e-s de chaque affilié. Leurs rôles sont différents, mais ils travaillent main dans la main pour atteindre l’objectif commun des affiliés : mettre fin à la pauvreté.

Le conseil de supervision est composé d’un-e président-e indépendant-e, d’un-e trésorier/ère et d’un-e représentant-e du conseil de direction de chaque affilié (généralement leur président-e). Il est chargé de superviser les activités de la fondation et les travaux du conseil de direction : il approuve leurs rapports, leurs politiques, leurs programmes et leurs comptes financiers. Il se charge aussi de nommer la directrice ou le directeur général-e.

Dr. Henrietta Campbell is the Chair of the Oxfam International Board of Supervisors.

Henrietta Campbell est la présidente du conseil de supervision d’Oxfam International.

Henrietta Campbell est la présidente du conseil de supervision d’Oxfam International. Elle a fait des études de médecine à la Queen’s University de Belfast, où elle a obtenu son diplôme en 1973. Après une carrière en médecine générale, elle a été nommée médecin en chef du ministère de la Santé et des Services sociaux en Irlande du Nord en 1995, poste qu’elle a occupé jusqu’en 2006. En reconnaissance de sa contribution à la médecine en Irlande du Nord, la Queen’s University de Belfast lui a décerné le titre de docteure honoris causa. En 2000, elle a reçu le titre de « Compagnon de l’ordre du Bain » (CB), publié dans la liste des New Year Honours. Henrietta Campbell a siégé au conseil d’administration d’un certain nombre d’organismes publics britanniques, dont la Food Standards Agency, un certain nombre d’organes d’examen des salaires et la Commission électorale du Royaume-Uni.

Le conseil de direction est présidé par la directrice ou le directeur général-e d’Oxfam International. Chaque affilié est représenté par un membre (en général, leur directrice ou directeur général-e). Il gère la fondation et organise les actions communes des affiliés. Il les consulte et convient de la stratégie à suivre et des activités conjointes. Ainsi, il prépare et met en œuvre le plan stratégique. Il informe régulièrement le conseil de supervision de ses travaux et de toute question relative au bon fonctionnement de la fondation.

José María Vera is the interim Executive Director of Oxfam International.

José María Vera est le directeur général intérimaire d’Oxfam International. Après des études en chimie industrielle, il est parti faire du bénévolat au Pérou puis a travaillé comme ingénieur de projet, avant de rejoindre Oxfam Intermón en tant que responsable du bureau de Madrid. Peu après, il a été nommé directeur des campagnes et des politiques.  De 2006 à 2012, il a travaillé pour le Secrétariat général ibéro-américain, où il coordonnait le programme des sommets des chefs d’État. En 2012, il est revenu à Oxfam Intermón pour y occuper le poste de directeur général. Fort de son expérience dans les domaines du développement à long terme et du plaidoyer de haut niveau, il a représenté Oxfam sur la scène internationale. En octobre 2019, il a été désigné directeur général intérimaire d’Oxfam International suite au départ de Mme Byanyima.

Cofondateur d’Ingeriería sin Fronteras (Ingénieurs sans frontières) en Espagne, José María Vera est toujours engagé dans plusieurs autres organisations de la société civile.

Pour en savoir plus sur le rôle et le fonctionnement du conseil de supervision et du conseil de direction, reportez-vous à notre constitution et nos autres documents clés présentés sur cette page.

Redevabilité et transparence : notre engagement

Credit: Pablo Tosco/Oxfam

En tant qu’organisation, nous nous engageons à répondre de nos actes et à faire preuve de transparence dans tous nos domaines de travail. La redevabilité est essentielle à une bonne gouvernance, et elle nous aide à nous perfectionner. Nous avons une responsabilité à l’égard de nos donateurs, de nos partenaires, de nos allié-e-s, de nos sympathisant-e-s, de nos employé-e-s et de nos bénévoles, des organismes de réglementation et, en particulier, des communautés avec lesquelles nous travaillons. Ce n’est pas seulement une question de principes. Dans la pratique, nous évaluons constamment notre travail afin d’en tirer des enseignements pour nous perfectionner. Nous partageons ces enseignements et aidons nos partenaires à établir leurs propres mécanismes de suivi, d’évaluation et d’apprentissage.

Accountable Now logo

Nous sommes membres de Accountable Now, une plateforme mondiale qui aide les organisations de la société civile (OSC) à faire preuve de transparence, à s’adapter aux besoins de leurs parties prenantes et à produire un impact réel. Tous les deux ans, conformément aux directives de reporting de Accountable Now, nous remettons un rapport sur nos performances économiques, environnementales et sociales à un comité d’examen indépendant. 

Pour en savoir plus sur la redevabilité, la prévention, la protection et la transparence chez Oxfam, reportez-vous à notre rapport sur la redevabilité que vous trouverez parmi nos principaux documents ci-dessous. En outre, vous pouvez consulter notre plan de prévention et de protection en 10 points ainsi que nos rapports d’avancement.