Focus

Ces pays sont au coeur d'un système mondial qui permet aux multinationales de se soustraire à leur juste contribution fiscale, privant les pays pauvres d'au moins 100 milliards de dollars chaque année. Découvrez-les sur notre carte interactive et agissez avez nous.

Mujahed, 11 ans, vit avec sa famille et des centaines d’autres familles déplacées dans le camp de Huth, dans le gouvernorat d’Amran.

Après vingt mois d’un conflit dévastateur, le Yémen est au bord de la famine. Des milliers de personnes ont été tuées et plus de 3 millions ont dû fuir les violences. Plus de la moitié du pays n’a pas de quoi manger à sa faim. Nous apportons une aide d’urgence mais avons besoin de vous pour faire plus. Faites un don.

1 personne sur 3 dans le monde vit dans la pauvreté.

Oxfam est déterminée à changer cette situation en mobilisant le pouvoir citoyen contre la pauvreté.

Lire la suite

Actualité

Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale

Selon le rapport « Une économie au service des 99 % », publié aujourd’hui par Oxfam à l’occasion de la rencontre annuelle de l’élite politique et économique à Davos, l’écart entre les riches et les pauvres est beaucoup plus important qu’on ne le craignait. Il illustre en détail comment les grandes entreprises et les plus fortunés alimentent la crise des inégalités en éludant l’impôt, en réduisant les salaires et en utilisant leur pouvoir pour influencer la politique.

Ça suffit : Oxfam entend éradiquer les violences faites aux femmes et aux filles

Les inégalités entre les femmes et les hommes sont à la fois la cause et la conséquence des violences faites aux femmes et aux filles. Forte de ce constat, Oxfam lance aujourd’hui une campagne internationale : « Ça suffit ! Ensemble, mettons fin aux violences faites aux femmes et aux filles ». Il s’agit d’en finir avec l’une des violations des droits humains les plus répandues dans le monde.

Blogs

COP22 in Morocco, Nov 2016

À la suite de l’élection américaine et face à des pays riches qui ont continué à ignorer le besoin de nouveaux financements pour soutenir les populations les plus vulnérables au changement climatique, les pays en développement ont lancé un retentissant appel à l’action lors de la 22e Conférence internationale sur le climat (COP22).

Le camp de Zataari, en Jordanie, accueille environ 80 000 réfugiés syriens. La moitié d'entre eux ont moins de 18 ans. Credit: Sam Tarling/Oxfam

Josephine Liebl, responsable des politiques de déplacement pour Oxfam, évoque la perspective du Sommet des Nations unies qui se tiendra à New York en septembre prochain et se remémore les dernières semaines passionnantes qui ont servi à en négocier l’issue.