Servez-vous !

Droits et responsabilités liés à l'alimentation : Vivre dans un contexte de volatilité des prix alimentaires – Résultats de la deuxième année de recherche

Publication date: 4 juin 2014
Auteur: Richard King, Policy Research Adviser at Oxfam; Alexandra Kelbert, researcher at Institute of Development Studies; Nick Chisholm, Senior Lecturer at University College Cork and Naomi Hossain, Research Fellow at Institute of Development Studies.

Les résultats de la deuxième année d'une étude de quatre ans sur l'incidence de la volatilité des prix des produits alimentaires sur la vie de tous les jours mettent en évidence la réalité du droit à l'alimentation sur le terrain. La plupart des sociétés partagent les mêmes conceptions des droits et responsabilités qui entourent la protection contre la faim. Les fluctuations rapides des prix alimentaires et les réactions à ces fluctuations ont des répercussions sur les droits coutumiers et les responsabilités, qui sont inégaux et incomplets même dans les circonstances les plus favorables ; l'efficacité de ces droits et responsabilités contre les facteurs mondiaux de l'insécurité alimentaire s'amoindrit.

Les personnes vulnérables à la faim sont sensibles aux actions de l'État et de la société civile qui renforcent leur sentiment d'avoir droit à l'alimentation, mais les compétences en matière d'action sont souvent mal définies et les systèmes de suivi ne permettent que trop rarement de saisir les réalités au niveau local.

Les programmes de sécurité alimentaire sont souvent dévalorisants, controversés, aléatoires, discriminatoires et discrétionnaires. La faiblesse de la responsabilité publique en matière de sécurité alimentaire n'importerait pas autant si la population était convaincue que les marchés permettaient de garantir l'accès à des aliments de qualité. Toutefois, les personnes continuent de déplorer au quotidien la volatilité et la hausse des prix alimentaires, ce qui va à l'encontre de l'impression générale de la baisse des prix sur les marchés mondiaux.