Les cas d'Ebola en RDC atteignent 3000

En réaction à l'épidémie d'Ebola en République Démocratique du Congo (RDC), qui a touché 3 000 cas et causé près de 2 000 décès, a déclaré Corinne N'Daw, Directrice Nationale d'Oxfam en RDC :

“Il s'agit là d'un autre jalon sombre pour l'épidémie d'Ebola en RDC et aucune fin ne semble être en vue.

“Il est inquiétant de constater que le processus de dépistage d'Ebola, qui repose sur l'utilisation d'un thermoflash pour repérer tout cas potentiel, ne semble pas fonctionner. Plusieurs des cas confirmés les plus récents passeraient inaperçus à un certain nombre de points de contrôle de dépistage. Il est crucial que les agents de santé locaux en première ligne reçoivent une meilleure formation et un meilleur équipement.

“C'est aussi très préoccupant de constater que des cas sont apparus dans deux nouveaux domaines au cours des dernières semaines. Par conséquent, la réponse est trop éparpillée à la poursuite de nouveaux cas au détriment de l'engagement communautaire à long terme qui est crucial si nous voulons un jour espérer être libérés d'Ebola.

“Le travail préventif demande du temps et des ressources, mais nous savons par expérience qu'il fonctionne. Compte tenu des tendances que nous constatons dans la propagation du virus, nous ne devrions pas attendre que des endroits deviennent des points chauds d'Ebola avant de nous engager avec les communautés."

Notas a los editores: 
  • Exemple de travail d'engagement communautaire : Dans la zone de santé de Katwa, qui a été le principal point chaud pendant un certain temps plus tôt dans l'année, il y avait beaucoup de méfiance envers la réponse d'Ebola. Étant donné qu'Oxfam travaillait avec les communautés locales avant l'épidémie, nous avons pu gagner leur confiance plus facilement. Nous avons travaillé avec les communautés pour les aider à surmonter certaines de leurs craintes et de leurs idées fausses au sujet du virus et, surtout, nous nous sommes assurés qu'elles étaient plus directement impliquées dans la réponse. Pour ce faire, nous avons mis sur pied des groupes de femmes et nous les avons formées à signaler les cas. Ils ont également été proactifs en encourageant d'autres membres de la communauté à se rendre dans les centres de santé. Le nombre de cas est passé de 10 par jour à seulement 25 au cours des six dernières semaines. Dans un quartier, où les gens se sont montrés particulièrement méfiants à l'égard de l'intervention, notre équipe a récemment été invitée à célébrer avec la communauté, qui était sans Ebola depuis 21 jours.
  • Les chiffres de l'OMS sur le nombre de cas d'Ebola et de décès en RDC peuvent être trouvés ici (la dernière mise à jour en date du 28 août indique 3004 cas confirmés et probables et 1998 décès) : http://who.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/e70c3804f6044652bc37cce7d8fcef6c
  • La réponse d'Oxfam au virus Ebola a aidé plus de 600 000 personnes en travaillant directement avec les communautés touchées afin d'instaurer la confiance et de prévenir la propagation de cette maladie mortelle.
  • Oxfam travaille en RDC depuis des décennies et a aidé 1,3 million de personnes au cours de l'année écoulée avec une aide humanitaire d'urgence et un soutien à long terme pour améliorer leur vie.
Contacto para medios: 

Alain Nkingi (in the DRC)  |  ANkingi@oxfam.org.uk  |  +243 971 254 502

For updates, please follow @Oxfam

Enlace Permanente: 
https://oxf.am/2PpBD1T