Crise humanitaire à Gaza

Hostilities between Israeli forces and armed groups have resulted in extensive damage to residential and commercial buildings, schools and infrastructure in Gaza. Photo: Fady Hanona

Les hostilités entre les forces israéliennes et les groupes armés à Gaza ont fait de nombreuses victimes et causé d'importants dommages aux bâtiments résidentiels et commerciaux, aux écoles et aux infrastructures, y compris les routes, le réseau électrique et les installations d'eau. Photo: Fady Hanona

31.503596098738, 34.466844292293

La récente escalade des hostilités dans le territoire palestinien occupé et en Israël a entraîné un nouveau cycle de destruction et de souffrances humaines pour la population de Gaza. De nombreux civils, pour la plupart des femmes et des enfants, ont perdu la vie, et des milliers d'autres ont tout perdu alors que leurs maisons et leurs entreprises ont été détruites. Ils ont désespérément besoin d'eau, d'abris, de nourriture et de toute aide pour reconstruire leur vie.

Au cours des dernières semaines, la violente escalade des tensions à Gaza, dans le reste du territoire palestinien occupé et en Israël a provoqué la mort de 219 civils, la plupart Palestiniens, dont plus de 60 enfants. Malgré le récent cessez-le-feu, l’ampleur des souffrances est immense, ce alors que 80% des Palestinien-ne-s de Gaza avaient déjà besoin d’une aide humanitaire.

Les habitant-e-s peinent à subvenir à leurs besoins de base et à trouver l’argent nécessaire pour acheter de la nourriture, de l'eau et des médicaments. Des milliers de personnes ont perdu leur maison et sont maintenant contraintes de s'installer dans des abris temporaires.

La fermeture de la seule centrale électrique de Gaza en raison du manque de carburant est une source de préoccupation immédiate. Les centaines de frappes aériennes militaires israéliennes ont détruit les infrastructures essentielles d'eau et d'assainissement. Il est à craindre que Gaza soit rapidement à court d'électricité et d'eau potable.

L’action d'Oxfam

Oxfam est sur le terrain à Gaza, prête à déployer une réponse humanitaire d’urgence et à fournir aux populations une aide comprenant de l'eau potable, de la nourriture et d'autres articles essentiels pour survivre aux impacts immédiats de cette crise. Nous nous préparons également à réparer les stations de pompage ainsi que les réseaux d’eaux usées qui ont été détruits lors des bombardements.

Avant cette nouvelle escalade, nous soutenions déjà par notre travail humanitaire les populations paupérisées par un blocus israélien de 14 ans qui, selon l’ONU, a rendu la bande de Gaza « invivable ». Nous devons agir immédiatement pour soutenir les personnes qui ont déjà payé le prix de cette violence inutile et disproportionnée. Votre soutien est vital.