Myanmar (Birmanie)

myanmar

Découvrez notre site Web d'Oxfam au Myanmar (en anglais)

Deuxième plus grand pays de l’Asie du Sud-Est, le Myanmar a une population de plus de 50 millions d’habitants et partage ses frontières avec cinq États voisins. Dans ce pays riche en ressources naturelles mais en proie à plusieurs conflits, plus de 20 % de la population vit encore sous le seuil de pauvreté. L’agriculture est le secteur d’activité prépondérant. Néanmoins, le pays s’industrialise vite et le développement de l’industrie de transformation est à la fois source d’opportunités et de menaces.

Malgré le changement économique rapide, le Myanmar continue de faire face à des catastrophes naturelles et à plusieurs conflits qui perdurent, notamment une crise de réfugiés majeure qui a entraîné en 2017 l’exode de plus de 650 000 Rohingyas fuyant l’État du Rakhine pour se réfugier au Bangladesh. Ce conflit a également déplacé plus de 240 000 personnes à l’intérieur du pays, notamment dans les États du Rakhine, de Kachin et de Shan, ainsi que dans la région du sud-est. Par ailleurs, 100 000 personnes qui ont fui le conflit dans le sud-est du Myanmar se sont réfugiées de l’autre côté de la frontière avec la Thaïlande.

Oxfam au Myanmar

Au Myanmar, Oxfam œuvre à réduire la pauvreté et les inégalités :

  • Nous promouvons le pouvoir des femmes et des hommes de tirer avantage de la réforme politique et du développement économique. Pour ce faire, nous renforçons la capacité des citoyennes et citoyens à influencer les entreprises et à demander des comptes aux responsables publics afin que les politiques protègent leurs droits et réduisent les inégalités et la pauvreté pour le plus grand nombre.
     
  • En parallèle, nous travaillons avec les administrations publiques au renforcement de leur capacité à rendre des comptes et à répondre aux besoins de la population, de même qu’avec le secteur privé pour qu’il fasse preuve de responsabilité et de transparence vis-à-vis des communautés locales et respecte ses obligations en matière de droits humains.

Le travail humanitaire représente également une part importante de l’action d’Oxfam au Myanmar : 

  • Dans le Kachin et le Rakhine, où des centaines de milliers de personnes ont été déplacées par le conflit, Oxfam intervient dans le cadre de partenariats avec des organisations locales et nationales, mais aussi directement auprès des populations pour répondre aux besoins humanitaires.
     
  • Face aux risques de catastrophe naturelle et aux longues crises humanitaires dans le pays, Oxfam aide également les leaderscommunautaires, notamment les femmes, à renforcer la résilience des populations locales et à les préparer à faire face aux effets des catastrophes.

Dans l’État du Rakhine, où environ 129 000 personnes demeurent déplacées par les violences depuis 2012, Oxfam s’associe avec Solidarités International pour intervenir dans les domaines de l’eau, l’assainissement et l’hygiène sur 22 sites de déplacés situés dans le district de Sittwe. Nous portons ainsi assistance à environ 98 000 personnes déplacées, avec le soutien financier du Département britannique pour le développement international (DFID). Oxfam intervient également sur deux sites de déplacés dans le district de Kyaukphyu avec le soutien financier de l’Unicef. Enfin, Oxfam mène des activités de réduction des risques liés aux catastrophes et de renforcement de la résilience au sein de communautés vivant dans le district de Kyauktaw.

Dans l’État de Kachin, Oxfam travaille en étroite collaboration avec neuf organisations nationales formant la Joint Strategy Team, une alliance qui joue un rôle moteur dans la conduite locale de l’aide humanitaire sur plus de 120 sites de déplacés. Nous portons assistance à plus de 80 000 membres de communautés déplacées et hôtes dans le cadre de notre programme faisant le lien entre intervention humanitaire, paix et développement, avec le soutien financier de l’Union européenne et de la Direction générale de la protection civile et des opérations d’aide humanitaire européennes (ECHO).