Crise en République démocratique du Congo

Françoise a perdu six de ses enfants dans le conflit en RDC. Elle a été déplacée dans un camp à Bunia avec ses cinq enfants restants après que leur village a été attaqué. Photo: John Wessels/Oxfam
Françoise a perdu six de ses enfants dans le conflit en RDC. Elle a été déplacée dans un camp à Bunia avec ses cinq enfants restants après que leur village a été attaqué. Photo: John Wessels/Oxfam

Il est urgent d'agir aujourd’hui en République démocratique du Congo. Des millions de personnes ont été contraintes de fuir leur foyer en raison du conflit et elles ont aujourd’hui cruellement besoin d’aide humanitaire. Une épidémie d’Ebola s’est déclarée dans le nord-ouest du pays, laissant craindre une propagation généralisée. Votre aide peut sauver des vies.

Des millions de personnes souffrent gravement de la faim

En République démocratique du Congo, les combats ont contraint quatre millions de personnes à abandonner leur foyer, provoquant ainsi la plus importante crise de déplacement en Afrique. La majorité des personnes affectées n’ont reçu aucune aide extérieure, alors que les populations locales ont généreusement accueilli les personnes déplacées et leur ont offert leur modeste soutien.

Le nombre de personnes souffrant de la faim en raison du conflit a été multiplié par huit. Trois saisons agricoles pleines ont été perdues, conduisant à de graves pénuries alimentaires. Des millions de personnes n’ont toujours pas accès à de l’eau propre, buvant à la place de l’eau provenant de sources non protégées.

13 millions de personnes ont de toute urgence besoin d’aide humanitaire, dont plus de sept millions se trouvent en situation d'insécurité alimentaire extrême.

La résurgence d’Ebola

Une épidémie d’Ebola a frappé le nord-ouest du pays et on recense, à ce jour, plus de 50 cas et une vingtaine de décès. La RDC connait régulièrement des épidémies mais celle-ci est devenue plus préoccupante après que des cas d’Ebola ont été recensés à Mbandaka, une zone urbaine de plus d’un million d’habitants.

L’épidémie a ralenti les échanges entre les zones rurales comme Bikoro et Iboko, qui sont les régions les plus affectées, et Mbandaka. De nombreuses personnes comptent sur ces échanges pour s’approvisionner en nourriture et en autres biens vitaux. Les familles qui ont été en contact avec une personne malade dépendent de l’aide car on leur demande de rester enfermées et d’éviter de sortir pendant trois semaines, il leur est donc impossible de se ravitailler en nourriture.

Oxfam aide les communautés locales en construisant des latrines et en creusant des puits pour fournir de l'eau potable. Photo: Diana Zeyneb Alhindawi/Oxfam

Nourriture, eau et assainissement : l’action humanitaire d’Oxfam

Oxfam porte assistance à plus de 400 000 personnes en RDC. Nous fournissons une aide alimentaire d'urgence, de l’eau potable, des installations sanitaires, des semences et des transferts monétaires.

  • Nous avons commencé à distribuer des denrées alimentaires à des milliers de personnes prises au piège de l’épidémie d’Ebola dans la province de l’Équateur. Nous distribuons du riz, des haricots et de la farine à Mbandaka et prévoyons d’élargir cette aide aux zones rurales.
     
  • Nous œuvrons auprès de la population locale afin de veiller à ce qu’elle sache comment se protéger du virus et prévenir sa propagation. Nous installons des points d’eau chlorée dans les hôpitaux, les centres de soin, les écoles et les ports, fournissons des kits d’hygiène et de désinfection, et aidons à désinfecter les maisons dans lesquelles des cas d’Ebola ont été détectés.
     
  • Nous menons une vaste campagne de sensibilisation en effectuant du porte-à-porte, en collaborant avec des relais communautaires et les chaines de radio locales, et en organisant des activités telles que des projections de films.

Votre aide peut nous aider à sauver des vies.