Focus

Une femme et des enfants prennent de l’eau potable à la rampe de distribution installée par Oxfam dans un camp pour personnes déplacées, à Huth. Photo : Kate Wiggans/Oxfam

Deux années et demi de conflit ont plongé le Yémen dans l’une des plus graves crises humanitaires au monde et l’expose au risque de famine. Le pays est désormais aux prises avec une épidémie de choléra qui, si elle n’est pas endiguée, menacera la vie de milliers de personnes au cours des prochains mois. Aidez-nous maintenant.

Des milliers de personnes continuent chaque jour de fuir guerres, violences, famine et catastrophes naturelles. Pourtant, beaucoup de gouvernements leur tournent le dos et sont loin d'assumer leur devoir de solidarité. Découvrez sur notre carte interactive où se trouve la grande majorité des réfugiés et agissez maintenant.

Les paradis fiscaux alimentent les inégalités et entravent la lutte contre la pauvreté. Il est temps d'y mettre un terme.

Le scandale des « Paradise Papers » révèle que les entreprises puissantes et les grandes fortunes continuent d’exploiter les failles du système mondial pour éviter de payer leur juste part d’impôts. Et ce sont les populations les plus pauvres qui en paient le prix. Faites entendre votre voix et rejoignez la lutte contre les paradis fiscaux.

1 personne sur 3 dans le monde vit dans la pauvreté.

Oxfam est déterminée à changer cette situation en mobilisant le pouvoir citoyen contre la pauvreté.

Lire la suite

Actualité

Au moins 35 pays doivent figurer sur la liste noire européenne des paradis fiscaux

Pour être efficace, la liste noire européenne des paradis fiscaux que l’Union européenne (UE) devrait publier la semaine prochaine doit comporter au moins 35 pays, dont des paradis fiscaux notoires tels que la Suisse et les Bermudes. L’organisation de lutte contre la pauvreté craint que, du fait de pressions politiques internes et externes, des paradis fiscaux clés ne soient absents de la liste noire officielle de l’UE.

Blogs

COP22 in Morocco, Nov 2016

À la suite de l’élection américaine et face à des pays riches qui ont continué à ignorer le besoin de nouveaux financements pour soutenir les populations les plus vulnérables au changement climatique, les pays en développement ont lancé un retentissant appel à l’action lors de la 22e Conférence internationale sur le climat (COP22).

Le camp de Zataari, en Jordanie, accueille environ 80 000 réfugiés syriens. La moitié d'entre eux ont moins de 18 ans. Credit: Sam Tarling/Oxfam

Josephine Liebl, responsable des politiques de déplacement pour Oxfam, évoque la perspective du Sommet des Nations unies qui se tiendra à New York en septembre prochain et se remémore les dernières semaines passionnantes qui ont servi à en négocier l’issue.