Tunisie

Participation des femmes à la sphère publique et politique en Tunisie. Samia Khadhraoui, travaillant à l'UGTT. Crédit : Ons Abid / Oxfam Novib

32.527059, 10.230471

Depuis la révolution en 2011, la Tunisie a vécu une transition démocratique sans précédent.  Ceci a ouvert la voie depuis à des changements socio-économiques et politiques remarquables qui ont offert des perspectives de démocratisation qu’Oxfam soutient depuis 2012. 

Cependant, et en dépit de cette transition et des réformes qui l’ont accompagnée, les inégalités n’ont cessé d’augmenter, notamment aux dépens des plus vulnérables et des plus démunis. 

Les femmes, les jeunes et les populations les plus marginalisées sont dans la vision Oxfam, les principaux acteurs du changement menant à l’édification d’une société effectivement égalitaire et inclusive. La diversité de leurs expériences les a dotés d’une expertise unique à reconnaitre et à valoriser. En devenant des citoyen-nes actifs, ils-elles auront les capacités nécessaires pour revendiquer leurs droits, et pourront ainsi s’engager pour réduire les inégalités socio-économique et de genre. Accompagnés d’organisations de la société civile fortes, dynamiques et inclusives, et en alliance avec d’autres acteurs locaux, nationaux, régionaux ou globaux, ils ont un potentiel unique pour promouvoir le principe de redevabilité politique et un Etat qui leur garantit une vie digne et libre de discrimination. 

Pour y parvenir, Oxfam s’engage avec ses partenaires à œuvrer pour un changement dans les politiques, les pratiques, les attitudes et les normes sociales qui puissent contribuer à la réduction de la marginalisation des catégories les plus vulnérables, l’exercice effectif de leurs droits et à influencer l’évolution des modèles culturels, politiques, sociaux et économiques. 

 Renforcer les capacités des individus, des communautés, et des organisations est crucial pour assurer une prise de conscience, une mobilisation inclusive et surtout une influence sur les processus pour amener des changements durables adressant les causes profondes des inégalités. 

Oxfam en Tunisie

Télécharger le rapport annuel 2019 d'Oxfam en Tunisie (en arabe uniquement)

Oxfam en Tunisie a un double mandat, développement et plaidoyer et sa stratégie 2015-2019 se concentre sur quatre axes programmatiques : 

La justice de genre et l’autonomisation des femmes 

Les priorités de ce programme sont : 

  • Elimination des violences basées sur le genre 
  • Femmes, paix et sécurité 
  • Participation politique des femmes 
  • Défense des droits et libertés individuelles 

La mobilisation citoyenne pour des modèles de gouvernance et des politiques socio-économiques qui réduisent les inégalités 

Les priorités de ce programme sont : 

  • Participation citoyenne 
  • Justice fiscale 
  • Suivi budgétaire 
  • Décentralisation 
  • Migrations et mobilité Humaine 

Le renforcement et le soutien d’un espace libre, ouvert et influent pour la société civile 

Les priorités de ce programme sont : 

  • Influence citoyenne 
  • Protection de la société civile 
  • Redevabilité politique 
  • Participation des jeunes 

La justice économique 

Les priorités de ce programme sont : 

  • Travail décent 
  • Autonomisation économique des femmes 

L’intégration de la dimension de genre est une valeur et une démarche fondamentales promue par Oxfam auprès de ses partenaires, inscrivant les droits des femmes et des principes féministes au cœur de tout son travail. En plus de son programme de Justice de Genre, Oxfam applique une approche basée sur le genre de manière transversale. Ceci implique l’intégration d’une analyse approfondie du genre et du pouvoir, des objectifs explicites concernant la justice de genre et les droits des femmes, ainsi que des mesures spécifiques pour lutter contre la discrimination structurelle fondée sur le genre, et non pas seulement ses symptômes. 

Oxfam en Tunisie fait partie aussi des campagnes globales de la confédération et notamment : 

A Egalité (even it up) 

Ça Suffit! (ENOUGH!)