Jordanie

Une femme médecin tenant un nouveau-né dans le camp de Zaatari, en Jordanie.

Consultez le site web d'Oxfam au Moyen-Orient et Afrique du Nord (en arabe)

Petit pays aux ressources naturelles limitées et qui compte 9,5 millions d’habitants, la Jordanie est une terre d’accueil et de transit pour les réfugiés de la région. Depuis la guerre de 1948, ce pays considéré comme l’un des plus arides au monde a connu plusieurs vagues de réfugiés – de Palestine, d’Irak et, dernièrement, de Syrie.

Les réfugiés syriens représentent désormais plus de 10 % de la population jordanienne. La majorité ne vit pas dans des camps officiels, mais dans des zones urbaines à travers le pays, et plus leur exil dure, plus leur vulnérabilité s’aggrave. Ce récent afflux de réfugiés a exacerbé les problèmes de pénurie d’eau dans le pays et accru les besoins en matière d’énergie, d’éducation et de santé, submergeant les infrastructures et les prestataires de services publics.

Le pays connaît un chômage important, notamment parmi les jeunes et les femmes. Qu’elles soient citoyennes jordaniennes, réfugiées ou migrantes, les femmes se heurtent à des entraves à l’égalité. Elles sont moins protégées par la loi. Elles ont moins accès aux ressources et moins de pouvoir de décision au sein et en dehors du foyer familial. Beaucoup subissent différentes formes de violences basées sur le genre, dont le mariage précoce.

Oxfam en Jordanie

Oxfam est présente en Jordanie depuis le début des années 1990. Nos activités, menées principalement en partenariat avec des organisations de la société civile jordanienne, portent en grande partie sur l’accès des femmes à la justice et à un leadership transformateur.

En 2013, face à la crise syrienne, nous avons considérablement renforcé nos opérations pour apporter une aide humanitaire vitale aux réfugiés syriens, ainsi qu’aux familles jordaniennes en difficulté, tout en promouvant des solutions plus durables pour surmonter les difficultés posées par une crise qui se prolonge.

En Jordanie, les activités d’Oxfam se concentrent sur les trois grands domaines suivants :

Eau, assainissement et hygiène en situation d’urgence et gouvernance de l’eau

Oxfam s’efforce de répondre aux besoins humanitaires dans les domaines de l’eau, l’assainissement et l’hygiène, portant avant tout assistance aux communautés les plus vulnérables. Nous améliorons l’accès de nombreuses familles à l’eau potable et à des installations sanitaires convenables, et nous nous attaquons aux causes profondes d’une mauvaise gestion et d’une distribution inéquitable des ressources. Oxfam est l’une des principales organisations chargées de la fourniture d’eau et d’assainissement dans le camp de Zaatari. À ce titre, nous soutenons environ 21 000 réfugiés dans trois districts.

Justice économique

En collaboration avec ses partenaires et ses alliés, Oxfam s’attaque aux obstacles à la participation économique, notamment pour les populations touchées par le conflit. Nous soutenons les initiatives communautaires visant à renforcer le développement économique local, en particulier l’autonomisation économique des femmes et l’accès des familles vulnérables à des moyens de subsistance durables. Nous étudions de nouvelles approches pour renforcer la justice économique par le développement commercial, le renforcement des compétences, le mentorat et le coaching des jeunes et des femmes dans tout le pays.

Justice entre les femmes et les hommes

En étroite collaboration avec la société civile jordanienne, notamment les organisations de défense des droits des femmes, Oxfam soutient les femmes et les filles dans le pays et bat en brèche les politiques et pratiques qui perpétuent les inégalités entre les femmes et les hommes. Nous cherchons à permettre aux femmes et aux filles de participer davantage aux décisions qui les concernent aux niveaux personnel, familial et communautaire et à améliorer leur accès à la justice, afin d’assurer que leurs besoins concrets mais aussi leurs intérêts fondamentaux soient satisfaits.