Somalie

Primary school students in Galkayo. Photo credit: Petterik Wiggers.

Consultez le site web d’Oxfam dans la Corne de l’Afrique, en Afrique centrale et de l’Est

En proie à des violences armées et des sécheresses intenses à répétition, la Somalie est l’un des pays qui connait les plus graves problèmes humanitaires et de développement dans le monde. Sur une population d’environ 11 millions d’habitants, 2,6 millions de personnes sont déplacées et 5,4 millions ont besoin d’une aide humanitaire. La famine a été évitée en 2017, mais la sécheresse a décimé le bétail, pilier de l’économie somalienne. Restaurer des moyens de subsistance déjà précaires reste difficile, l’État devant faire face à un lourd endettement et à des infrastructures publiques très limitées.

La Somalie possède cependant des atouts considérables, notamment une population jeune, la stabilité de certaines régions du pays, des ressources halieutiques importantes et un secteur des télécommunications et de la banque mobile florissant. Les défis sont immenses, mais il y a du potentiel et il est permis d’espérer en un avenir meilleur.

Oxfam en Somalie : des décennies de partenariat

Oxfam travaille en Somalie depuis plus de 40 ans avec les communautés locales, la société civile et les autorités locales, menant des opérations d’aide humanitaire et des activités de développement à plus long terme. 

Nous aspirons à une Somalie paisible et dynamique, où les droits et les besoins fondamentaux de toutes les femmes et de tous les hommes sont respectés de manière égalitaire, y compris la participation aux processus de décision et de gouvernance. Les femmes, les jeunes et les enfants sont au cœur de notre travail en faveur d’une Somalie plus équitable, où nous avons soutenu des centaines de milliers de personnes au cours de la seule année 2018.

Une aide humanitaire qui sauve des vies

Oxfam mène actuellement une importante intervention humanitaire axée sur l’eau, l’assainissement, l’hygiène et la sécurité alimentaire dans le souci de répondre aux besoins immédiats tout en posant les bases d’un relèvement et d’une résilience durables.
 
Nous installons des sources d’eau, acheminons de l’eau potable par camion vers les localités isolées, construisons des latrines et procédons à des transferts monétaires polyvalents qui permettent aux communautés de décider de la meilleure façon d’utiliser l’argent pour répondre à leurs besoins. Nous accordons une attention particulière à la protection et la sécurité des femmes et des enfants. 

Oxfam collabore également avec des acteurs publics et de la société civile et plaide pour que ceux-ci jouent un rôle plus important dans les interventions humanitaires. 

Tournée vers l’avenir, Oxfam mène son travail humanitaire en lien avec le renforcement de la résilience des communautés. Nous nous efforçons par exemple d’atténuer les effets du changement climatique grâce à des ressources en eau durables.

Nos programmes de développement : les bases d’avenir meilleur

En complément de nos interventions humanitaires, notre travail de développement vise à remédier aux causes premières de la pauvreté et de l’injustice, tout en aidant la population somalienne à réaliser son plein potentiel. 

Cela implique notamment d’encourager et de faciliter la participation des femmes et des jeunes aux processus décisionnels, notamment au parlement, d’améliorer les perspectives économiques des jeunes et de renforcer l’accès à la justice. 

Le travail d’orientation des politiques et d’influence est au cœur de notre approche pour surmonter les difficultés et les inégalités systémiques. Nous plaidons ainsi en faveur de l’annulation de la dette du pays et de politiques inclusives en faveur des jeunes et de l’égalité des genres.

Les partenaires d’Oxfam

Oxfam travaille actuellement en étroite collaboration avec des acteurs de la société civile, notamment Candlelight, HAVOYOCO, Innovate Venture, KAALO, Legal Aid Clinic, NAGAAD, SHAQODOON, SHURAKO et SONYO, ainsi que plusieurs ministères et services publics. Le travail d’Oxfam est financé par le Disasters Emergency Committee (DEC), le gouvernement des Pays-Bas, l’Union européenne, la Global Emergency Response Coalition (GERC), ainsi que par des dons du grand public et d’institutions.