Fiche d'évaluation des supermarchés

Les aliments que vous achetez au supermarché sont-ils obtenus aux dépens du bien-être humain ?

Nous avons étudié les politiques des plus grandes chaînes de supermarchés pour savoir dans quelle mesure elles protègent les personnes qui produisent nos aliments et respectent les droits de leurs travailleuses et travailleurs.

Le résultat de cette enquête s’est révélé scandaleux : pas une seule de ces enseignes ne fait suffisamment d’efforts pour garantir les droits humains fondamentaux des milliers de personnes qui approvisionnent nos magasins et nos foyers en denrées alimentaires. Certain-e-s travailleuses et travailleurs passent leur journée à produire de la nourriture, mais rentrent à la maison le ventre vide.

Vous avez écrit sur Twitter, envoyé des courriels et vous vous êtes impliqué-e-s au moment de faire vos courses. Et depuis que nous avons mis les supermarchés au défi, pour la première fois il y a un an, certains d'entre eux - Albert Heijn, filiale du groupe Ahold Delhaize, Aldi South, Jumbo, Morrisons, Rewe et Tesco - ont pris d'importants engagements visant à garantir que les femmes et les hommes de leurs chaînes d'approvisionnement soient traités équitablement.

Faire campagne, ça marche

Mais il reste encore un long chemin à parcourir pour mettre fin aux souffrances derrière les aliments vendus dans votre supermarché. Dans l'ensemble, même si certains font mieux que d'autres, tous les supermarchés ne se sont pas dotés de politiques protégeant suffisamment les personnes qui produisent notre alimentation. Aucun supermarché ne réalise plus de 40% de ce qui est requis selon le niveau de référence établi par Oxfam.

Avec des salaires équitables, une égalité assurée et des conditions de travail décentes, ces femmes et ces hommes peuvent sortir de la pauvreté dès maintenant et pour de bon.

Découvrez le classement de votre chaîne de supermarché habituelle dans la fiche d’évaluation ci-dessous :